Paysage

Une enquête pour doper les aménagements sportifs

Mots clés : Aménagements extérieurs - Gouvernement - Sport

Les Français bougent, et les équipements sportifs de proximité y contribuent. Présentée le 15 décembre au ministère de la Jeunesse et des sports, la première enquête sur les usages des aménagements ludiques et sportifs donne du grain à moudre à son commanditaire : la Fédération française des industries sport & loisirs (Fifas).

68% des français de plus de 18 ans pratiquent une activité sportive régulière. 58% de ces 34 millions d’adeptes se disent prêts à modifier leurs pratiques en fonction des équipements communaux ou intercommunaux. Réalisée du 5 au 15 octobre par BVA auprès d’un échantillon de 2005 personnes représentatives des français de plus de 18 ans, l’enquête de la Fédération française des industries des sports et des loisirs bénéficie d’un écho institutionnel prometteur : Thierry Braillard, secrétaire d’Etat aux sports, a participé à sa présentation officielle, le 15 décembre dans son ministère, aux côtés de Marc Sanchez, président de l’association nationale des élus en charge du sport (Andes), et d’Eric Daligault, président de la commission Promotion des activités physiques et sportives au sein de la fédération française des industries sports & loisirs (Fifas).

 

Lien social

 

Le représentant du gouvernement insiste sur la dimension sociale du message : l’étude révèle l’engouement des Français pour la convivialité favorisée par l’utilisation des équipements. « La pratique sportive diminue avec le niveau de vie. Nos efforts doivent prioriser les territoires carencés, ruraux et urbains : l’Agence nationale pour la rénovation urbaine s’est engagée à inclure au moins un équipement sportif dans chacun de ses projets », indique Thierry Braillard. Pour remédier aux inégalités territoriales dans ce domaine, le secrétaire d’Etat recommande aux élus le « réflexe métropolitain ».

 

Equipements connectés

 

Marc Sanchez, de son côté, demande à l’Etat d’inclure ces équipements dans la dotation d’un milliard d’euros aux collectivités, annoncée en septembre par le président François Hollande. Et de rappeler les besoins liés au vieillissement de nombreuses installations, soit 21 milliards d’euros, selon une estimation de la Cour des comptes. Le rythme annuel d’investissements générés par l’aménagement sportif local atteint 11 milliards d’euros, selon l’Andes.

Dans le détail, l’étude révèle des souhaits que les industriels eux-mêmes n’ont pas toujours anticipés, comme le montrent les 47% d’opinions favorables recueillies par les murs d’escalade. « L’équipement municipal actuel ne couvre pas le fitness, le yoga et la musculation, qui apparaissent en quatrième position des demandes, ce qui contraint le public à se tourner vers des infrastructures privées et payantes », souligne Eric Daligault. La satisfaction du désir d’autonomie passe par la connectivité des équipements, pour permettre des réservations en ligne.

 

Un label à relancer

 

Pour Marc Sanchez, la qualité des projets repose aussi sur leur intégration dans une vision globale d’aménagement, en cours de mise en œuvre dans sa ville de Lavelanet (Ariège) : la transformation d’une ancienne voie ferrée en voie verte crée une liaison piétonne directe du centre-ville vers les sentiers de grande randonnée environnants, jalonnée d’équipements sportifs et de bancs publics. La promotion des bons exemples fait partie des perspectives évoquées par la Fifas à l’occasion de la présentation de son étude : Eric Daligault annonce son ambition d’apporter « une envergure et une dimension plus importante » au label « Ville ludique et sportive ».

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X