Bâtiment

Une arche-habitation écologique et à coût réduit

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Démarche environnementale - Maison individuelle - Technique de construction

Un entrepreneur des Pyrénées a mis au point un procédé de construction de maisons individuelles fondues dans le paysage, à base de matériaux recyclés. 60 jours suffisent à bâtir une maison.

 

S’intégrer au paysage, ne pratiquement pas consommer d’énergie, pour un coût de construction de moins de 1200 euros/m² : c’est le pari de NaturaDome, une arche habitable imaginée et réalisée par Benoît Darré, directeur des établissements Pomes-Darré SAS, une entreprise familiale des Hautes-Pyrénées. Pour atteindre ces résultats, le jeune entrepreneur a mis au point un procédé de construction original, breveté un béton auto-portant et fait appel aux ressources de l’économie circulaire de proximité.

 

Recyclage d’abris pour avions de chasse

 

NaturaDome est, en effet, constituée d’une arche en acier – recyclage d’abris-tunnels pour avions de chasse de l’armée de l’air -, recouverte de 40 cm de « béton auto-coffrant », puis de 60 cm de copeaux de bois issus de déchets industriels et protégés par une géomembrane, et enfin d’une couche de terre récupérée sur le site lors du creusement des semelles filantes de fondations et plantée d’une végétation rustique.

L’entreprise a acheté à une collectivité des Hautes-Pyrénées 360 m de tunnels démontables en acier galvanisé, récupérés sur une ancienne base militaire. Le stock doit permettre la construction d’une trentaine de maisons de ce type, le temps de prospecter d’autres gisements dans les bases aériennes réformées.

La réalisation de la voûte béton, qui ne nécessite aucun coffrage traditionnel, fait appel à un béton technique développé par l’activité BPE du groupe Pomes-Darré permettant sa mise en œuvre par pompage sur un support à fortes pentes (jusqu’à 70°) sans projection et avec vibration. Ces bétons contrôlés de résistance conventionnelle (C25/30 XF2) sont entièrement pompés et nécessitent peu de main d’œuvre du fait de l’absence de traitement de surface particulier.

 

Peu de matériel de mise en œuvre

 

« Outre la réduction du coût des matériaux utilisés, le prix de revient très bas de la construction repose sur un procédé de fabrication très simple, ne nécessitant aucun matériel spécial, même pas une grue, et aucune évacuation de terre et autres déchets », explique l’entrepreneur. En effet, les terrassements de la plate-forme primaire et la réalisation des mouvements de terre, le montage de l’ossature métallique et du ferraillage, la mise en œuvre des copeaux de bois et du complexe d’étanchéité, la végétalisation de la toiture, la manutention générale nécessitent un seul et unique engin : une pelle de 25t. Le ferraillage de la voûte béton est entièrement façonné en usine et simple à mettre en œuvre du fait de la trame unique reproductible à l’infini et correspondant à une travée ou onde de 60 cm de largeur.

 

Le gros œuvre en 35 jours

 

Une fois le gros œuvre réalisé en 35 jours, la maison est un tunnel de 4,75 m de hauteur et 14,30 m de largeur. Reste à monter des murs de façade isolants pour disposer d’un volume de 630 m3 aménageable en totale liberté selon les souhaits du propriétaire. Les façades personnalisables sont réalisées en atelier sous la forme de panneaux en caisson bois préalablement isolés puis assemblés en deux jours sur le chantier. 25 jours suffisent à réaliser le second œuvre de la maison.

Les études thermiques réalisées par le bureau d’études toulousain Ecozimut ont mis en évidence les performances de l’enveloppe : les besoins en chauffage sont évalués à 8kWh/m².an.

 

 

                                                                                                                   

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X