Profession

Un rapport pour réinventer les CAUE

Mots clés : Architecture - Réforme de l'Etat - Urbanisme - aménagement urbain

Comment améliorer le fonctionnement des Conseils d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement (CAUE), assurer leur pérennité et les remettre au cœur des politiques publiques? Un copieux rapport analyse la situation et formule quelques préconisations…

L’Inspection générale des affaires culturelles (Igac) et le Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD) ont publié, ce 23 février 2015, un rapport d’une centaine de pages qui propose des pistes pour améliorer le fonctionnement des Conseils d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement (CAUE) afin de remettre « au cœur des politiques publiques » ces structures présentes dans quatre-vingt douze départements.

Créés par la loi de 1977 sur l’architecture – « expression de la culture »… – , les CAUE ont pour mission d’informer et d’accompagner les particuliers, les collectivités locales et les professionnels. Ils doivent aujourd’hui trouver un nouveau positionnement dans un contexte de désengagement de l’Etat de ses missions, de la montée en puissance des métropoles et de la réorganisation territoriale. D’autant que nombre d’entre eux connaissent des difficultés de financement…

Si le rapport souligne que, globalement, le réseau des CAUE s’acquitte correctement de ses missions premières (conseil, diffusion de la qualité architecturale et formation), certaines d’entre elles gagneraient à être réalisées dans un cadre territorial plus vaste. Le rapport préconise ainsi de renforcer la coopération des CAUE avec d’autres structures (écoles d’architecture, Maisons de l’architecture, agences d’urbanisme, etc.) afin de « décloisonner leur action » et d’amorcer un « mouvement de mutualisations ». Manière de veiller à une couverture exhaustive du territoire grâce à un meilleur fonctionnement en réseau.

La pérennisation de leur financement est également traitée dans ce rapport qui esquisse des scénarios d’évolution.

 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
  • - Le

    Département rétrograde

    Alors que chacun reconnaît l’excellence du travail des CAUE,le département de la Loire refuse cette instance ,en dépit de demandes répétées depuis des années et émanant des différents acteurs locaux , associations patrimoniales ou A.B.F.
    Signaler un abus
  • Commenter cet article
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X