Installateurs

Un plafond chauffant / rafraîchissant à pose simplifiée

Mots clés : Chauffage - froid - Innovations

Rapide à mettre en œuvre, Acosi+ est un système ultra léger qui bénéficie des dernières innovations en matière de matériaux et de surfaces rayonnantes.

« Acosi+,  qui est commercialisé depuis un peu moins d’une année, constitue la nouvelle déclinaison d’un système de plafond chauffant/ rafraîchissant que nous avions introduit sur le marché il y a six ou sept ans » résume Christophe Pinchon, le chef de produit de Thermacome (filiale d’Acome). Une des principales améliorations réside dans la facilité de mise en œuvre, avec des temps de pose qui peuvent être divisés par 2,5 voire 3. Explication : l’utilisation de dalles en PSE (polystyrène expansé) « aluminisées » de 3 cm d’épaisseur (R=0,75 m2.K/W), en lieu en place des tôles préalablement employées sur les versions antérieures. A la clef : légèreté et facilité de manutention, aucun outillage lourd, type lève plaques, n’étant requis pour la pose.

 

Pas d’outillages lourds

 

« Le système n’effraie donc plus l’installateur chauffagiste qui devait fréquemment, auparavant, faire appel aux compétences d’un plaquiste ou posséder la double casquette » commente Christophe Pinchon. Les plaques, calepinées en fonction des plans, sont livrées dans un format adapté au chantier comme une solution prête à poser, un simple cutter et une visseuse étant suffisant pour la pose. Autre avancée technologique : des tubes (DN16) en polyéthylène réticulé multisynthèse qui offre beaucoup plus de souplesse que le PER classique des planchers chauffants. Le matériau permet ainsi de réaliser plus facilement les virages, un outil de pose ayant été par ailleurs spécialement développé pour venir encastrer les tubes, dans les dalles PSE, depuis le sol. En termes de confort le système garantit une diffusion douce et homogène de la chaleur, mais se distingue surtout par sa réactivité, « quelques minutes étant suffisantes pour ajuster la température ambiante » précise Christophe Pinchon.

 

Pas de hauteur de réservation

 

« En argument décisif sur le projet de maison à ossature bois que nous réalisons actuellement à Toulouse » souligne l’architecte Nicolas Ferrier, « la présence de grandes baies vitrées, orientées plein sud, nécessitant de pouvoir rapidement couper le chauffage en demi-saison ». Dans la pratique, ce dispositif discret, utilisable en neuf comme en rénovation, vient s’intégrer entre le plafond existant et une dalle de fermeture (type BA13), les dalles étant vissées sur un système de rails métalliques. Cette solution, peu énergivore, est compatible avec tous les types d’énergie renouvelable. Côté coût : 90€ H.T/m2, fourni/posé (rails, plafond et plaques de plâtre) Les ensembles répartiteurs, composées d’éléments modulaires et adaptables à toutes les configurations, sont pilotables à distance pour une régulation optimale pièce par pièce. L’intégration de la fonction « Domotique Ready » permet à l’utilisateur de gérer le système et de suivre sa consommation en temps réel, via un smartphone ou une tablette, et s’adaptent à toutes les configurations.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X