Emploi / Formation

Un partenariat pour mieux anticiper les besoins de main-d’œuvre qualifiée des entreprises du BTP

Mots clés : Apprentissage - Entreprise du BTP - Travaux publics

Le GIE Réseau des CERC (Cellules économiques régionales de la construction), et le CCCA-BTP (Comité de concertation et de coordination de l’apprentissage du bâtiment et des travaux publics), ont signé le 24 mai une convention de partenariat, pour une durée de trois ans.

Dans un contexte socio-économique en pleine mutation, les questions relatives à l’emploi et la formation sont plus que jamais placées au cœur des priorités des partenaires sociaux du BTP.

Le CCCA-BTP (Comité de concertation et de coordination de l’apprentissage du bâtiment et des travaux publics) et le réseau des CERC (Cellules économiques régionales de la construction) réalisent sur l’ensemble du territoire des travaux d’études régionalisées sur le fonctionnement de la relation emploi-formation. Ces travaux, ont permis la création des Observatoires prospectifs régionaux de l’emploi et de la formation pour les métiers du BTP.

Pour permettre de définir une offre de formation professionnelle initiale et continue qui soit adaptée aux évolutions du secteur, et aux besoins de compétences et de main-d’œuvre qualifiée des entreprises, le réseau des CERC et le CCCA-BTP ont signé le 24 mai en présence des présidents de la Capeb, Patrick Liébus, de la FNTP, Bruno Cavagné et de l’Unicem, Michel André, un partenariat pour consolider les données existantes, récoltées, traitées et analysées par leurs soins.

Avec ce partenariat, le réseau des CERC collectera l’information économique et statistique en matière de prévision d’activité. Le CCCA-BTP collectera quant à lui les statistiques relatives à l’emploi et les mettra ensuite à disposition du réseau des CERC.

En termes d’analyse prospective de la relation emploi-formation, chacun des partenaires apportera sa contribution. Les CERC définiront des prévisions d’activité et d’emploi et réaliseront une enquête auprès des entreprises, afin de connaitre leurs besoins en formation, en formation initiale et continue, par métier et concernant les salariés et les demandeurs d’emplois. À partir de ces informations, le CCCA-BTP calculera le nombre de jeunes intégrant la vie active et les besoins annuels de renouvellement en personnel qualifié de production et d’encadrement des entreprises.

 

Le développement des analyses territoriales

 

Afin d’anticiper les besoins en compétences et en main-d’œuvre qualifiée des entreprises du BTP, les travaux conjoints du réseau des CERC et du CCCA-BTP permettront de fournir aux décideurs locaux des outils complets d’aide à la prise de décision dans le champ de la formation professionnelle initiale et continue :

– production de statistiques à l’échelle des nouvelles grandes régions avec des comparaisons interrégionales ;

– développement d’analyses territoriales ;

– mise en place d’analyses sur l’insertion des jeunes ;

– réalisation d’analyses prospectives sur les métiers de la transition énergétique.

Plusieurs thématiques seront ainsi étudiées :

– l’apparition d’un nouveau modèle économique (marché européen voire mondial) et ses conséquences sur les stratégies de recrutement et les attentes des entreprises en matière d’emploi et de formation professionnelle initiale et continue ;

– les impacts de la transition énergétique ou encore du numérique (BIM) sur les évolutions en matière d’emploi et de besoins en compétences des entreprises, du fait de l’évolution des métiers, des filières et des diplômes ;

– les conséquences de la nouvelle organisation territoriale ;

– une nouvelle approche prospective, qui répond à la demande des partenaires sociaux en intégrant l’évolution des métiers et des compétences.

Le CCCA-BTP et le GIE réseau des CERC, avec l’appui du pôle de compétences « emploi-formation » composé de CERC pilotes, proposeront une matrice d’analyse rénovée, avec des méthodes d’estimations d’activité et d’emploi travaillées sur la base d’une méthodologie commune.

Ces travaux réalisés au niveau régional feront l’objet d’une consolidation nationale et d’une comparaison interrégionale.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Le Moniteur Boutique
Accéder à la boutique
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X