Logement

Un partenariat pour favoriser l’accès au logement en direction des salariés fragilisés

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel

Amallia Action Logement, sa filiale Alliade Habitat, et Habitat et Humanisme Rhône formalisent leurs actions communes en direction des salariés rencontrant des difficultés d’accès et de maintien dans le logement.

Amallia, quatrième acteur national d’Action logement dont le siège social est basé à Lyon, et Habitat et Humanisme Rhône, association œuvrant en faveur du logement et de l’insertion des personnes en difficulté, viennent de formaliser un partenariat engagé depuis quelques années en direction des salariés en difficulté, en rupture de logement. «Avec la crise, nous connaissons une explosion des demandes concernant des salariés en rupture d’hébergement en raison de surendettement ou de difficultés personnelles. Nous avons traité 150 demandes l’an passé contre une douzaine en 2013», illustre Pascal Parent, directeur général Amallia.

Par cette convention de partenariat signée pour trois ans, Amallia (30 000 logements dans l’agglomération lyonnaise), sa filiale Alliade Habitat et Habitat & Humanisme souhaitent accompagner les salariés les plus fragilisés en favorisant leur maintien dans le logement. Fort d’un patrimoine de 6 000 logements, principalement dans la métropole de Lyon, Habitat & Humanisme favorisera l’accès à son parc de logements temporaires (pension de famille foyer de jeunes travailleurs…) aux salariés détectés par les services d’actions sociales d’Amallia. Les partenaires travailleront de concert en ce qui concerne l’évaluation sociale des bénéficiaires et en matière d’accompagnement social.

De son côté, le bailleur s’engage à favoriser l’accès à son parc «aux ménages ayant un parcours résidentiel difficile», notamment en favorisant la sous-location en vue d’un glissement du bail. Par ailleurs, Alliade Habitat s’engage à «accueillir et soutenir dans son parc de droit commun des ménages repérés par Habitat & Humanisme Rhône comme prêt à accéder».

Les trois partenaires vont étudier la possibilité de développer ensemble des projets en colocation à destination de publics spécifiques.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X