Aménagement

Un Parisien à la tête de la SEM d’aménagement de Toulouse Métropole

Mots clés :

Apprentissages

-

Conception

-

Economie mixte

-

Etat et collectivités locales

-

Métier de la construction

Le conseil d’administration d’Oppidea a nommé Raphaël Catonnet, directeur général délégué. L’ingénieur et urbaniste de formation prendra ses fonctions le 6 juin à la tête de la SEM d’aménagement de Toulouse Métropole. Il vient d’Epadesa où il occupait les fonctions de directeur général adjoint.

Dans un communiqué paru le 18 mars, Gilles Broquère, président-directeur général de la société d’économie mixte de Toulouse métropole Oppidea, a rendu public la nomination, validée par le conseil d’administration, de Raphaël Catonnet comme directeur général délégué.

Agé de 53 ans, l’ingénieur (Ecole supérieure des géomètres et topographes du Conservatoire national des Arts et Métiers) et urbaniste diplômé du cycle supérieur d’aménagement et d’urbanisme de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris, prendra ses fonctions le 6 juin prochain.

 

Epadesa

 

Il vient de l’Etablissement public d’aménagement et de développement de la Défense Seine-Arche (Epadesa) où il occupait depuis 2009 les fonctions de directeur général adjoint. Il avait notamment en charge le pilotage des Opérations d’intérêt national (OIN) de la Défense et de Nanterre/Seine-Arche.

Après avoir débuté dans la promotion immobilière, Raphaël Catonnet a travaillé à la SEM 92 de 1990 à 2008 en tant que directeur adjoint en charge de l’aménagement et du développement urbain. En 2008, il est nommé directeur du développement territorial et de l’immobilier d’entreprise au conseil départemental des Hauts-de-Seine, avant de rejoindre un an plus tard l’Epadesa.

 

23 opérations publiques d’aménagement

 

Raphaël Catonnet succède à Emmanuel de Séverac, dont le mandat de directeur général délégué d’Oppidea a pris fin début janvier. Arrivé à Toulouse en 2010, ce dernier avait eu comme mission de fusionner la Setomip, de la SEM Constellation et de la SEM de Colomiers, trois SEM historiquement implantées sur la métropole toulousaine.

Forte de 70 collaborateurs, Oppidea pilote pour le compte de Toulouse métropole près de 23 opérations publiques d’aménagement. Elle réalise également des opérations de construction, en mandat pour le compte d’autres collectivités, ou comme maître d’ouvrage.

 

2 200 logements

 

En 2016, Oppidea programme l’attribution de foncier en ZAC représentant globalement 2 200 logements libres et sociaux. En termes d’études et de travaux, elle prévoit un investissement de 75 millions d’euros. Le projet de construction de TMA-Sud, ensemble immobilier de 25 000 m2 de surface de plancher voué à la recherche spatiale, aéronautique et aux systèmes embarqués, réalisé sous sa maîtrise d’ouvrage sur la ZAC de Montaudran, au sud-est de Toulouse, est un des projets porteurs de l’année 2016.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X