Chantiers

Un parc commercial de 10 000 m2 aux pieds des Pyrénées

Mots clés : Entreprise du BTP - Gestion et opérations immobilières

En Ariège, à une cinquantaine de kilomètres au sud de Toulouse, la société foncière Immo Mousquetaires investit plus de 10 millions d’euros dans un parc commercial de près de 10 000 m2. Elle a confié l’opération à Adim Sud-Ouest, la société de Vinci Construction France dédiée au développement immobilier.

Le 31 mars, à Saverdun en Ariège, à une cinquantaine de kilomètres au sud de Toulouse, a été posée la première pierre du Parc commercial Porte-Ariège-Pyrénées qui accueillera 9 900 m2 de surfaces commerciales réservées à un Intermarché avec galerie marchande et drive, un Bricomarché avec pépinière et drive « bâti », puis un retail park dont la conception est assurée par l’agence AA Diana de Toulouse. S’y ajoutent 600 places de stationnement.

La cérémonie de pose de la première pierre met fin à plus de dix ans de combat pour aménager la parcelle située au nord de la commune au bord de la RD820, ex-RN20. A l’origine, elle devait accueillir un village des marques. Mais rejeté localement, le projet, porté par Adim Sud-Ouest, a été abandonné et remplacé par le parc commercial. Le projet est soutenu par le maire de Saverdun, Philippe Calleja, qui compte ainsi limiter l’évasion commerciale vers Toulouse.

La société foncière Immo Mousquetaires, qui y investit 11,2 millions d’euros TTC sous forme de Vefa, a saisi l’opportunité de cette opération pour transférer en entrée de ville un Intermarché et un Bricomarché déjà existants. «A l’étroit, les deux magasins devaient s’agrandir, mais ne le pouvaient pas sur leur site actuel classé zone rouge dans le plan de prévention du risque d’inondation. Dans une logique de création de valeur de nos implantations, nous avons saisi l’occasion de moderniser les deux magasins et de compléter l’offre par un retail park qui accueillera des moyennes surfaces non alimentaires», précise Juan Morado, responsable Immo Mousquetaires Sud-Ouest.

 

Fouilles archéologiques préventives

 

L’antenne sud-ouest de la société foncière porte dix à 15 projets par an en Aquitaine et en Midi-Pyrénées, soit l’équivalent de 20 000 m2 de surfaces de vente supplémentaires par an sous forme d’extension, de création nouvelle ou de transfert.

Les prochains chantiers d’envergure d’Immo Mousquetaires dans le sud-ouest sont l’achat en Vefa à CFA Atlantique de la première tranche de l’écoparc d’Aquitaine à Saint-André-de-Cubzac, en Gironde, puis la construction en propre d’un nouvel Intermaché dans le quartier des Miquelots à La Teste-de-Buch, également en Gironde. Les deux opérations mobilisent respectivement un investissement de 20 et de 11 millions d’euros.

Quant à Adim Sud-Ouest, qui intervient en Aquitaine, Limousin et Midi-Pyrénées, conformément à son engagement de confier 50 millions de travaux aux entités du groupe Vinci, elle a signé un contrat d’entreprise générale avec Bourdarios. La filiale de Vinci Construction France en Midi-Pyrénées doit livrer le parc en novembre 2015.

D’importantes fouilles préventives ont précédé le chantier. Assurées par l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap), elles ont été menées sur 1,5 des 10 hectares de terrain et permis de découvrir des vestiges, dont un prieuré du XIe siècle et de nombreuses sépultures datant de l’Antiquité gallo-romaine.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X