Energie

Un nouvel appel à projets « réseaux électriques intelligents »

Mots clés : Etat et collectivités locales - Gouvernement

Ségolène Royal et Emmanuel Macron ont annoncé lundi 13 avril le lancement mercredi 15 d’un nouvel appel à candidatures et à projets. Organisé par l’équipe du plan de la Nouvelle France Industrielle « Réseaux électriques intelligents », sous l’égide des ministères en charge de l’énergie et de l’industrie, il permettra d’identifier et d’accompagner les collectivités qui s’associent pour déployer les fonctionnalités offertes par les réseaux électriques intelligents.

Cet appel à projets s’inscrit dans le cadre du plan « Réseaux Electriques Intelligents », qui est l’un des 34 plans de la Nouvelle France Industrielle. Le pilotage de ce plan, dont la feuille de route a été présentée à l’Elysée le 7 mai 2014, a été confié à Dominique Maillard, Président du Directoire de RTE. Au sein du plan, l’action de déploiement des « réseaux électriques intelligents » est pilotée par ERDF.

L’appel à projets permettra d’identifier les zones les plus adaptées pour montrer la pertinence technique et économique des solutions françaises, dans l’optique d’une généralisation à l’échelle nationale et à l’export. Il vise à poursuivre la dynamique engagée par les nombreuses expérimentations locales, notamment les démonstrateurs soutenus par  le programme des investissements d’avenir à hauteur de 85 millions d’euros, en élargissant les zones de déploiement afin de couvrir plus de consommateurs, plus de moyens de production ainsi qu’une plus large diversité de territoires et de fonctionnalités.

En s’appuyant sur la dynamique et les projets concrets portés par les « territoires à énergie positive pour la croissance verte », cet appel à projets permettra aux collectivités de développer une approche intégrée en s’associant, en proposant de nouveaux produits et services et en mettant en œuvre un maximum de « briques fonctionnelles » des réseaux électriques intelligents afin d’accroître les bénéfices pour l’ensemble des citoyens et l’innovation industrielle.

« Ce projet constitue un puissant vecteur d’investissement, de dynamisation des acteurs et de mise en visibilité de l’excellence française dans les réseaux électriques intelligents, clé de la transition énergétique » estiment ledeux ministères dans un communiqué commun.

Les territoires, via leurs collectivités territoriales et leurs établissements publics de coopérations, sont appelés à manifester leur intérêt au plus tard le 1er juin puis à remettre leur dossier de candidatures au plus tard le 15 juillet.

Le cahier des charges de l’appel à candidatures et à projets est disponible sur les sites de la Direction Générale des Entreprises et de la Direction Générale de l’Energie et du Climat.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X