Aménagement

Un nouveau président à la tête des sociétés d’économie mixte

Le maire de Chatillon Jean-Pierre Schosteck a été élu jeudi président de la Fédération des sociétés d’économie mixte (SEM), lors du 39ème congrès national des SEM qui s’est tenu de mardi à jeudi à Montpellier.

Jean-Pierre Schosteck, 63 ans, succède à Albert Mahé, adjoint au maire PS de Nantes, parvenu au terme de son mandat. Cette élection a eu lieu conformément au principe de présidence tournante appliqué dans la fédération. Tous les trois ans, la présidence revient à chacun des groupes politiques qui y sont représentés: UMP, UDF, PS et PC.
Jean-Pierre Schosteck est président de la SEM d’aménagement et de rénovation urbaine de Châtillon (Hauts-de-Seine) et maire (UMP) de cette ville depuis 1992.
Membre du comité directeur de l’Association des maires de France, Jean-Pierre Schosteck est également secrétaire général de l’Association des Maires de Hauts-de-Seine et président de l’Ifac 92, l’Institut de Formation d’Animateurs des Collectivités.

La fédération représente les 1.158 SEM en activité en France, présentes dans les secteurs de l’aménagement, du logement social et des services aux collectivités (eau énergie, assainissement, traitement des ordures ménagères, gestion de gros équipements touristiques…).
Les SEM françaises emploient plus de 70.000 salariés et ont réalisé en 2004, un chiffre d’affaires de 13 milliards d’euros. Elles constituent près de 9% des 16.000 entreprises publiques locales dénombrées en Europe.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X