Transport et infrastructures

Un nouveau port dédié au BTP va voir le jour dans l’ouest francilien

Mots clés : Entreprise du BTP - Gares, aéroports - Transport maritime

Le 13 mai, Ports de Paris a donné le top départ au projet Port Seine-Métropole Ouest. Implanté dans la plaine d’Achères (Yvelines), il sera dédié au secteur du BTP. Livraison des premières infrastructures portuaires à l’horizon 2020.

Suite au débat public de l’automne 2014, le conseil d’administration de Ports de Paris a décidé de « poursuivre le projet Port Seine-Métropole Ouest et de lancer les études et procédures en vue de la déclaration d’utilité publique et de l’obtention des autorisations pour la réalisation des travaux ». La décision a été rendue publique le 13 mai par Alexis Rouque, directeur général de l’établissement public. « En fait, il y avait assez peu de suspense sur les suites qui allaient être données au projet car son opportunité n’a pas été remise en cause pendant le débat public », a-t-il déclaré.

 

Chantiers du Grand Paris

 

A cheval sur trois communes – Achères, Conflans-Sainte-Honorine et Andrésy- le port s’étendra sur 100 hectares, à l’ouest de la RN184. Toutes les conditions sont réunies pour créer une plate-forme multimodale à cet endroit : confluence de la Seine et de l’Oise, au débouché du futur canal Seine-Nord et desserte par la route et le fer. Zone d’épandage des eaux usées de la Ville de Paris pendant un siècle, la plaine d’Achères constitue le gisement en granulats le plus important d’Ile-de-France à proximité de Paris. « Le port se réalisera au rythme de l’exploitation des carrières jusqu’en 2035-2040 avec une première inauguration en 2020 puis une montée en puissance progressive », a précisé Alexis Rouque. La voie d’eau sera utilisée pour approvisionner les chantiers du Grand Paris (logements, transport) et acheminer en retour les remblais nécessaires au réaménagement de la plaine. «Ce port sera centré sur l’activité du BTP. Notre objectif est que toute la filière soit présente, de l’amont avec la formation et la recherche et développement, à l’aval avec le recyclage des matériaux de construction », a ajouté le directeur général de Ports de Paris.

 

Un port de « nouvelle génération »

 

Dit de « nouvelle génération », Port Seine-Métropole Ouest sera végétalisé, intégré dans le paysage et ouvert sur la ville. Environ 15% de l’emprise seront paysagers et accessibles au public avec en particulier la renaturation et l’aménagement des berges de Seine en promenade, la création d’un parc boisé au centre du port… A l’automne prochain, Ports de Paris désignera une équipe pluridisciplinaire –urbaniste, paysagiste, bureau d’études trafic…- qui l’accompagnera dans la conception du projet. Pour tenir compte des demandes émises lors du débat public, le maître d’ouvrage va ajuster son calendrier et accélérer les travaux de certains espaces ouverts au public comme le centre de vie et étudier la réalisation prioritaire de l’aménagement de la route du barrage pour la liaison vers le centre-ville d’Achères.

 

Démarrage des travaux fin 2018

 

L’investissement s’élève à environ 110 millions d’euros (y compris l’acquisition du foncier). Ports de Paris devrait bénéficier de crédits de l’Etat et de la région Ile-de-France au titre du contrat de plan interrégional de la Vallée de la Seine 2015-2020. Des perspectives de financement qui confortent l’établissement public dans sa décision car « la pertinence du projet est partagée par l’Etat et le conseil régional », s’est félicité Alexis Rouque.

Le calendrier prévoit la tenue de l’enquête publique au second semestre 2017 et le démarrage des travaux fin 2018 pour une livraison des premières infrastructures portuaires à l’horizon 2020. Mais dans l’immédiat le maître d’ouvrage va s’atteler à la définition des modalités de la concertation post-débat public. « Si les habitants ont donné leur feu vert à la construction de Port Seine-Métropole Ouest, il ne s’agit pas d’un chèque en blanc. Ils veulent que le dialogue se poursuive », a indiqué le directeur général. Un garant de la concertation sera désigné dès le mois prochain par la Commission nationale du débat public.

 

En savoir plus

 

Plus d’information sur le site du Port Seine-Métrpole Ouest.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X