Aménagement

Un musée national pour l’établissement du génie d’Angers en construction en 2004

L’établissement du génie investit autour de 500 millions dans le bâtiment par an. Il construit des gendarmeries, des casernes pour l’armée et même des musées. Cent soixante chefs d’entreprise du grand ouest ont découvert le programme prévisionnel 2002 à Angers.

L’établissement du génie est le service constructeur pour le ministère de la défense. Il compte 160 militaires et civils. Il vient de se structurer en créant neuf « sections locales d’infrastructures » sur sa zone d’intervention pour mieux suivre les chantiers.

Au Mans, des locaux pour la gendarmerie mobile devraient être livrés avant la fin de l’année. A Cesson-Sévigné, la première pierre du musée des transmissions a été posée le 3 octobre. A Angers, un musée national du Génie devrait se construire à partir de 2004, à la caserne Eblé. Jusqu’à maintenant, seul le Génie ne disposait d’aucune représentation muséographique d’ampleur nationale.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X