Réalisations

Un morceau de ville intergénérationnel inauguré à Toulouse

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Enfance et famille - ERP sans hébergement - Gestion et opérations immobilières - Grand âge - Innovations - Logement social - Structures d'accueil pour personnes âgées et personnes handicapées dépendantes

L’îlot Natura, que viennent d’inaugurer le maire de Toulouse et le directeur de Crédit agricole immobilier comprend des logements, primés par une pyramide d’argent par la FPI (innovation), du logement social, une crèche, une résidence pour seniors et un Ehpad. Un programme qui préfigure les nouvelles orientations urbaines de mixité sociale et entre générations.

C’est un beau programme urbain, à l’échelle d’un nouveau quartier, que Crédit agricole immobilier vient de livrer à Toulouse, sur une ancienne zone artisanale en friche de près de 1,6 hectare. L’opérateur immobilier bénéficie de son expérience nationale et du rapprochement avec un promoteur local, très influent dans la région, Monné-Decroix, intégré en 2002. Une orientation stratégique pour Crédit agricole immobilier, d’où la présence auprès du directeur local du Crédit agricole Toulouse 31, Nicolas Langevin, d’Olivier Nivault, directeur général délégué de Crédit Agricole Immobilier.

Le maire Jean-Luc Moudenc, par ailleurs président de la Métropole, a expliqué lors de l’inauguration que «l’îlot Natura n’aurait jamais vu le jour sans le développement d’un état d’esprit de partenariat et de mutualisation entre opérateur privé et collectivité». L’opération Natura concerne en effet plusieurs maîtres d’ouvrage qui se réunissent pour créer ce bout de ville. Ce que le maire appelle «l’ADN toulousain des noyaux villageois», dont il espère qu’il fera école.

Car la grande ambition d’une métropole toulousaine, quatrième à l’échelle nationale, est de panser les plaies de la crise immobilière, qui a rudement touché les acteurs locaux, sans pouvoir étancher la demande de logement. Sans doute, l’offre a été trop sectorisée, et les nouveaux quartiers lancés en pleine crise ont eu du mal à trouver leur vitesse de croisière. Le jeu semble calmé et le cap de Toulouse métropole est désormais clairement établi dans ce que Jean-Luc Moudenc appelle «solidarité et mieux vivre ensemble». Une forme de mixité sociale et générationnelle, qui mêle logements, établissements privés et services selon des typologies diverses.

De quoi se compose précisément ce programme Natura ? D’une résidence, le Jardin Primavera, de 34 logements (T2 au T4), qui a été primée par la Pyramide d’argent de la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI) en catégorie Innovation. Sa particularité tient dans son architecture, en U ouverte au sud qui favorise l’apport solaire et le kit de tout logement performant: isolation renforcée, pergolas en bois sur les balcons, capteurs solaires, pompes à chaleur et panneaux photovoltaïques. Deux bailleurs sociaux, Nouveau Logis Méridional et Toulouse Habitat proposent 97 logements sociaux. Ensuite, on trouve une résidence pour les seniors, les Patios d’or (69 appartement), qui est en cours de commercialisation, et déjà ouverte. Mais aussi un Ehpad de 71 chambres réalisé par le groupe GDP Vendôme, une crèche associative de 40 places, qui sera opérationnelle à la rentrée. Et enfin une surface alimentaire multiservices de près de 300 m2, qui est en cours de signature.

Comme on le trouve souvent, la mixité entre générations est encouragée par le partage d’un jardin entre la crèche et la résidence seniors des Patios d’or. Des animations communes sont également prévues. Du classique, dans les régions de l’Ouest, très avancées sur ces sujets, mais encore peu courant dans le Sud-Ouest, où en revanche, la recherche d’un esprit «villageois» a toujours été très marquante. L’architecte Jean-Louis Jérémie, de l’agence toulousaine Ar-Quo, qui a conçu l’ensemble du programme, souligne son travail sur cette mixité: «le défi était de proposer une unité architecturale, sans rupture visuelle, pour des usages multiples. Y intégrer également les aspects sociaux, économiques et environnementaux. Avec deux mots-clés ont guidé notre travail: lien social et nature».

Un satisfecit aussi pour le promoteur de l’opération: «Ce projet de requalification urbaine témoigne de toute la palette de compétences que nous sommes capables de mobiliser pour une telle opération: mixités sociale, fonctionnelle et générationnelle, qui assurent l’évolution du tissu urbain dans le temps» a déclaré Christian Noailhac, directeur régional Midi-Pyrénées Languedoc Résidentiel de CA Immobilier. D’autres projets de ce type sont déjà en phase de projet dans l’agglomération, notamment dans le quartier Rangueil à Toulouse, d’autres en cours de réalisation à Castelginet et à Tournefeuille.

 

Focus

A propos de Crédit Agricole Immobilier

Depuis plus de vingt ans, Crédit Agricole Immobilier construit, commercialise et gère des ensembles immobiliers en zone urbaine. L’activité de promotion résidentielle de Crédit Agricole Immobilier est organisée en sept directions régionales: Ile-de-France Est, Ile-de-France Ouest, Bretagne/Pays de la Loire, Rhône-Alpes, Aquitaine, Midi-Pyrénées/Languedoc et Provence Alpes Côte d’Azur. Sur Toulouse Métropole, Crédit Agricole Immobilier compte six autres programmes de logements neufs en cours de commercialisation: à Toulouse, Swing Rive Gauche au sein de l’écoquartier La Cartoucherie, Ecrin Saint-Cyprien et Magenta Garden en centre-ville. Dans l’agglomération, la Villa Obélie à Castelginest, Ramescence à Tournefeuille, et Parc Angely à Saint-Jean.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
  • - Le

    Programme à Rangueil

    Bonjour, merci pour cet article intéressant! Avez-vous plus d’information concernant le programme similaire qui est en projet à Rangueil?
    Signaler un abus
  • Commenter cet article
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X