Entreprises de BTP

Un groupe d’investisseurs espagnols vise à contrôler 14% d’Eiffage

Un groupe de quatre investisseurs espagnols, parmi lesquels le patron d’Inmocaral et Alicia Koplowitz, une des femmes d’affaires les plus influentes d’Espagne, s’organise pour prendre le contrôle de 14% du groupe français de BTP Eiffage, selon el Economista de jeudi.
Le journal, qui cite des sources proches du dossier, désigne Luis Portillo, d’Inmocaral, Alicia Koplowitz, patronne d’Omega Capital, José Ramon Carabante, de Groupo 2002, et Xavier Solano, de Restaura.
Selon le journal, ils sont en train de mettre sur pied un système pour agir comme un seul actionnaire qui aurait entre 10 et 14% d’Eiffage. Le quotidien économique ajoute qu’il est trop tôt pour savoir s’il agira de concert avec le premier actionnaire d’Eiffage, le groupe espagnol Sacyr Vallehermoso, qui tente de prendre pied au conseil d’administration mais se heurte à l’opposition de la direction du major français.
Mercredi, le quotidien français La Tribune affirmait que M. Portillo avait mis la main sur 5% d’Eiffage.
Sacyr détient plus de 33% du troisième groupe de BTP français dans lequel il est entré en janvier 2006, mais ne dispose d’aucun siège d’administrateur.
Un autre groupe espagnol de construction et d’immobilier, Grupo Rayet, a franchi en hausse le seuil de 4% du capital et des droits de vote, mais n’a pas déclaré s’il agissait avec Sacyr.
Eiffage tiendra son assemblée générale le 18 avril et Sacyr tentera d’obtenir 5 postes d’administrateurs.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X