Chantiers

Un grand chantier : la LGV Sud Europe Atlantique à son pic d’activité

Mots clés : Terrassement - Transport ferroviaire - Travaux publics

Les terrassements et le génie civil des 340 km de voies ferrées à grande vitesse entre Tours et Bordeaux sont avancés à 40 %. Deux activités menées de front sur ce chantier titanesque.

C’est le plus grand chantier d’Europe. 340 km de voies ferrées à grande vitesse mis en chantier concomitamment, entre Tours et Bordeaux. Autant dire que les moyens mis en œuvre par le groupement de conception-construction Cosea sont à la hauteur de l’ambition du projet. « Le chantier connaît son pic d’effectif avec 7 400 personnes, dont environ 60 % de compagnons, qui travaillent actuellement sur le site », explique Bernard Godinot, directeur des opérations pour Cosea.

Sur le terrain, les « génie-civilistes » le disputent aux terrassiers. Tandis que les 480 ouvrages d’art (dont 19 viaducs de plus de 140 m de portée et 7 tranchées couvertes) sortent de terre, 1 600 décapeuses, bouteurs et autres tombereaux s’activent pour former les remblais et déblais. « 30 millions de mètres cubes ont déjà été terrassés. »
La gestion de ce chantier d’amp

leur inédite, à mener dans un temps très serré (cinq ans du démarrage des travaux à la mise en service en 2017), bénéficie d’une organisation originale, décentralisée. La ligne a ainsi été découpée en 15 lots de Toarc (terrassements, ouvrages d’art et rétablissement des communications), regroupés en 7 sections, elles-mêmes assemblées en 4 secteurs ! Chacun des lots, sections et secteurs dispose de son responsable. « Une organisation qui permet de rester en contact avec la réalité du terrain, souligne Bernard Godinot, même si elle incite à multiplier les réunions ! »

 

Innovations techniques

 

Le projet n’est pas en reste côté innovations techniques, avec la mise en place de grave-bitume en sous-couche de ballast. Expérimenté sur la phase 1 de la LGV Est, puis utilisé sur 31 km de la phase 2, ce matériau d’origine routière est ici appliqué sur 40 km de ligne.

En remplaçant la traditionnelle couche de forme en matériaux granulaires, la grave-bitume permet, pour un coût équivalent, de diminuer d’environ 30 % l’épaisseur de la plate-forme, réduisant d’autant les volumes de granulats à approvisionner.
Alors que le génie civil et les terrassements, aujourd’hui avancés à plus de 40 %, devraient s’achever début 2015, les premiers rails seront posés dès la mi-2014. La mise en service de cette première concession ferroviaire est, quant à elle, maintenue à juillet 2017.

Focus

Fiche technique

Concédant : RFF. Concessionnaire : Lisea (Vinci, Vinci Concessions, Sojas, CDC Infrastructure, Axa Infrastructure Investissements et Axa Infrastructure Partners FCPR). Conception-construction : Cosea, qui comprend essentiellement la direction de projet (piloté par Vinci Construction terrassement avec les filiales de Vinci, Cegelec Centre Est, Ineo Rail, Inexia) et cinq sous-groupements métier : conception (Inexia/mandataire, Egis Rail, Arcadis, Vinci Construction terrassement, Vinci Construction Grands projets, Dodin Campenon Bernard) ; infrastructure (Vinci Construction terrassement/mandataire, Vinci Construction Grands projets, Dodin Campenon Bernard, Vinci Construction France, Eurovia GPI, Eurovia Poitou-Charentes Limousin, NGE, BEC) ; voies-caténaires (TSO-mandataire, TSO CAT, Eurovia Travaux ferroviaires, Européenne TF, Ineo Scle, Cegelec Centre Est, Inexia) ; Energie (Cegelec Centre Est/mandataire, Vinci Energies production et transport d’énergie, Ineo P & C, Inexia) ; Signalisation-télécoms (Ineo Rail/mandataire, Inexia). Exploitation-maintenance : Mesea (Vinci Concessions, Inexia).

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Vous êtes intéressé par le thème Chantiers ?
  • Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment
    Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.
    Voir le site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X