Chantiers

Un enduit thermo-isolant à base d’aérogel pour rénover les bâtiments anciens

Mots clés : Efficacité énergétique - Enduit et colles - Produits et matériaux - Rénovation d'ouvrage

Embarquer la rénovation énergétique lors d’un ravalement sur un immeuble haussmannien sans en dénaturer le caractère n’est plus mission impossible. Un enduit thermo-isolant à base d’aérogel a été appliqué sur les parties initialement enduites d’un bâtiment parisien majoritairement en pierre de taille. Une première qui pourrait faire des émules et participer à la massification de la rénovation énergétique.

Le décret du 30 mai relatif aux « travaux embarqués », qui rend obligatoires « les travaux d’isolation énergétique en cas de travaux de ravalement de façade, de réfection de toiture ou d’aménagement de locaux », fait réagir certains parce qu’ils menaceraient le patrimoine. En ligne de mire, l’isolation par l’extérieur (ITE). Pourtant, il existe des alternatives adaptées aux différentes situations. Notamment pour les immeubles haussmanniens et faubouriens.

Effectuer une rénovation thermique lorsqu’une copropriété présente des enjeux patrimoniaux et architecturaux, c’est donc possible ! Au 21/23 rue des Filles du Calvaire dans le IIIe arrondissement de Paris, un immeuble construit en 1905 a bénéficié sur une de ses parties d’une rénovation énergétique tout en respectant l’esprit architectural d’origine.

 

Améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments parisiens

 

L’immeuble d’habitation est caractéristique des bâtiments à usage mixte qui apparaissent à la fin du XIXe siècle. La façade, en pierre de taille, est composée de sept niveaux, dont deux en retrait avec balcons filants, auxquels s’ajoute un dernier niveau sous combles. Ce sont les deux étages en retrait, recouverts d’un enduit initial, qui ont profité du ravalement de l’immeuble pour recevoir entre les avant-corps un enduit thermo-isolant à base d’aérogel.

Ce programme a été mené dans le cadre de l’Opération programmée de rénovation de l’habitat « développement durable et économies d’énergie » (dite « OPAH 2D2E ») du secteur de la place de la République à Paris pour répondre à la volonté de la collectivité parisienne d’améliorer le parc de logements sur le plan thermique et environnemental, y compris sur le bâti ancien. La Ville de Paris a confié au Soliha (Solidaires pour l’habitat), une association spécialisée dans l’amélioration de l’habitat, l’animation de l’opération. Sous l’égide du syndicat des copropriétaires, maître d’ouvrage, cette opération a été menée avec une équipe de spécialistes comprenant le bureau d’études thermiques Pouget Consultants et Jean-François Lagneau, architecte en chef des Monuments historiques.

« L’idée principale de cette expérimentation est d’embarquer l’efficacité énergétique lors de gros travaux, notamment de ravalement et d’utiliser une solution alternative aux isolants traditionnels, particulièrement adaptée au bâti ancien, qui s’applique sur les façades ne pouvant pas recevoir d’ITE », souligne André Pouget.

 

Maintien de conditions hygrométriques convenables pour le bâti ancien

 

L’enduit thermo-isolant choisi, développé en 2013 par l’industriel suisse Fixit, a fait l’objet de sept ans de recherche et est en cours de certification. Jamais utilisé en France jusque-là, il est composé de granulats d’aérogel, d’agrégats légers minéraux, de chaux hydraulique naturelle, de ciment blanc et d’hydroxyde de carbone. Sa composition lui confère certaines qualités, à commencer par son ouverture à la diffusion de vapeur d’eau, garantissant ainsi le maintien de conditions hygrométriques convenables pour le bâti ancien. Autre intérêt : il peut être projeté sur 8 cm d’épaisseur en une seule passe à l’aide d’une machine à enduire. Enfin, il dispose d’un λ de 0,028 W/m.K, équivalent à un meilleur isolant traditionnel.

La mise en œuvre s’effectue en plusieurs étapes : après avoir retiré l’enduit initial, il est appliqué une couche d’accrochage (séchage : environ 7 jours selon le support), les 8 cm d’enduit thermo-isolant (séchage : 3 semaines) et un enduit d’enrobage armé d’un treillis  (4-5 mm) fait dans la même composition avec une résistance plus forte pour protéger le thermo-isolant (15 jours de séchage).

Quant au prix, il est plus supérieur à celui d’une isolation thermique extérieure avec isolant rapporté, qui est non adaptée à cette destination. Lorsque les solutions d’isolation classique sont inapplicables pour des raisons techniques ou architecturales, l’enduit isolant parait être une bonne solution et bien meilleure de toute façon que l’absence d’intervention.

« Voilà un nouveau produit qui ouvre des possibilités très intéressantes, estime André Pouget, notamment pour isoler cours intérieures, courettes, pignons des immeubles anciens, voire les murs intérieurs dans le cadre d’une rénovation lourde. Nous avons là une des réponses qui s’adaptent aux situations spécifiques du bâti ancien avec respect du patrimoine, une réponse de plus pour contribuer à massifier la rénovation énergétique ».

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
  • - Le

    Prix et bon usage du complexe

    Effectivement , on peut penser qu’il faut lire que le prix est supérieur à celui d’une isolation classique. Une approche du coût avec les réserves d’usage, aurait été la bienvenue. Quant-au type de ce que j’appelle un complexe plus qu’un enduit, ça me parait très intéressant, mais son application reste limitée aux façades non architecturée, alors si une isolation par l’extérieur est moins onéreuse, autant conserver cette dernière solution.
    Signaler un abus
  • - Le
    Quant au prix, il est plus supérieur ou moins inférieur?
    Signaler un abus
  • Commenter cet article
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X