Recherche & développement

Un designer s’inspire de la pomme de pin pour développer un matériau réagissant à l’eau

Mots clés :

Architecture

-

Bois

Chao Chen, un étudiant en design industriel, a développé un matériau en bois stratifié capable de réagir et d’évoluer en fonction de la présence de l’eau. Il imagine déjà des applications pour le jardinage, l’architecture et l’urbanisme.

C’est en observant le comportement de la pomme de pin que Chao Chen, un jeune Chinois étudiant en Master de design industriel au Royal College of Art, à Londres, a eu l’idée d’un matériau révolutionnaire. Pour protéger ses graines de l’eau, la pomme de pin a la capacité d’ouvrir ou fermer ses écailles. Ce phénomène naturel a conduit l’étudiant à s’inspirer des propriétés de ce fruit pour développer un matériau en bois stratifié réagissant à l’eau. « Ce matériau biomimétique détecte l’humidité et modifie automatiquement sa forme sans aucune structure mécanique ou élément électrique », explique le designer sur son site internet.

Si le développement de ce matériau s’inscrit dans le projet de fin d’études de Chao Chen, le jeune designer imagine déjà diverses applications : un indicateur d’humidité à insérer dans les jardinières d’intérieur pour savoir quand arroser ses plantes, un bardage d’immeuble qui change de couleur et évolue lorsqu’il pleut, un abri dont les tuiles en laminé laissent passer les rayons du soleil quand il fait beau et se ferment dès qu’il commence à pleuvoir…

 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X