Réalisations

Un couple d’architectes français imagine une mosquée à Amsterdam

La communauté turque d’Amsterdam a dévoilé mardi, après douze années de discussions, la maquette d’une mosquée dessinée par les architectes parisiens Nada et Marc Breitman.

D’une superficie de mille mètres carrés, cette mosquée se voudra un lieu ouvert à tous et les architectes se sont notamment inspirés de l’architecte turc Mimar Sinan (1489-1588), qui a influencé la typologie de la mosquée ottomane.

Réclamée depuis 1994 par la communauté turque d’Amsterdam, le projet avait d’emblée été confronté à l’opposition des autorités et de voisins du quartier « De Baarsjes », situé à l’ouest de la capitale et habité par une importante communauté originaire de Turquie.

Quelque 50.000 personnes avaient alors manifesté dans les rues d’Amsterdam pour défendre le projet. Il aura fallu douze années de discussions politiques et juridiques pour que cet ensemble immobilier voit le jour.

« C’est un grand projet culturel, qui va au-delà des problèmes internationaux », a déclaré à l’AFP Marc Breitman.
« Il offre à la communauté turque une manière noble de pratiquer sa religion car jusqu’à présent la prière se faisait dans un garage, et ça, c’est inacceptable », a-t-il ajouté.

Outre la mosquée, c’est un vaste ensemble immobilier et urbain qui devrait bientôt voir le jour dans cette partie de la ville, composé de 110 logements sociaux, de commerces et d’un parking de plus de 250 places.
La première pierre de la mosquée devrait être posée à la fin de l’année. La fin des travaux est prévue en 2008-2009.
AFP

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X