Etat et collectivités

Un conseil d’experts va réfléchir à l’avenir de l’île Seguin

Comprenant notamment les architectes Jean Nouvel et Christian de Portzamparc, ce conseil composé de 22 membres sera installé le 10 novembre par Nicolas Sarkozy, président du conseil général des Hauts-de-Seine et le maire de Boulogne-Billancourt Jean-Pierre Fourcade.

« Après le retrait de François Pinault (…), il s’agit de définir un projet, ambitieux mais réaliste, pour ce site stratégique » qui devra concilier « science », « création contemporaine » et « loisir familial », a indiqué le conseil général dans un communiqué.
Le conseil d’experts examinera « le foisonnement d’idées, de propositions et de projets » avancés ces derniers mois, mais conduira aussi « ses propres réflexions afin de faire des propositions », sans doute d’ici à la fin de l’année.

M. Sarkozy ayant proposé de le subventionner, l’Institut national du cancer (INCa) s’installera notamment sur l’île Seguin, ancien site des usines Renault. L’INCa a été créé en mai mais n’avait toujours pas choisi de site d’implantation entre les différentes villes candidates, notamment Villejuif (Val-de-Marne) et Boulogne-Billancourt.

Le projet d’aménagement comprend deux pôles principaux: un pôle technologique, avec l’INCa, mais aussi l’INSERM, des entreprises d’informatique… et un pôle artistique.

Sur ce dernier point, l’île devait initialement accueillir la Fondation d’art de l’homme d’affaires François Pinault, qui a jeté l’éponge début mai, lui préférant Venise.

Le débat reste ouvert sur la structure qui doit lui succéder, le Premier ministre Dominique de Villepin ayant proposé le 10 octobre la création d’un « Centre européen de la création contemporaine ».

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X