Transport et infrastructures

Un colloque pour concevoir la route autrement

Jeudi 9 mars à la Maison de la Mutualité (Paris) aura lieu un colloque* intitulé « la route autrement » ou « comment concevoir des routes incitant à une conduite apaisée ». Ce nouveau chantier s’ouvre aux professionnels du secteur alors que pour la première fois, en 2005, le nombre de tués sur les routes est passé sous la barre des 5000. Au-delà de l’effet « radar » et de la peur du gendarme, les spécialistes de la prévention routière notent un véritable changement du comportement des usagers. « Il faut aujourd’hui accompagner ce mouvement en réfléchissant à l’aménagement d’infrastructures qui inciteraient naturellement l’automobiliste à modérer sa vitesse, explique Patrice Parisé, le directeur général des routes.

Tout l’enjeu est d’apporter de nouvelles solutions techniques sans dégrader les niveaux de sécurité et de confort. » Un lourd travail multidisciplinaire s’engage, qui rassemblera gestionnaires de réseaux routiers, techniciens de la route, représentants des usagers, paysagistes, architectes, spécialistes du comportement et psychologues. « L’objet routier induit des comportements automatiques, illustre Patrice Parisé. Il faut donc comprendre les mécanismes de ces comportements pour savoir comment en tenir compte dans la conception des routes. »
* sous l’égide de la direction générale des routes du ministère des transports et de l’équipement.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X