Chantiers

Un coffrage glissant pour le béton des tours du nouveau Palais de Justice de Paris

Sur le chantier colossal du nouveau palais de justice de Paris, situé dans la ZAC Clichy-Batignolles (XVIIe arrondissement), Eqiom Bétons intervient sur l’utilisation inédite de coffrages glissants pour la réalisation des noyaux de cet immeuble de grande hauteur de 160 mètres de haut.

Du fait de la géométrie particulière du futur palais de justice de Paris dessiné par Renzo Piano – trois noyaux de tours de hauteur différente à construire côte à côte – Bouygues Construction a fait le choix du coffrage glissant pour les deux plus hauts noyaux (le troisième, plus petit, a été réalisé avec des coffrages classiques).

La première étape a consisté pour Eqiom Bétons et Sika à mettre au point un béton répondant aux exigences de cette technique. Un des objectifs majeurs était de répondre aux contraintes de fluage c’est-à-dire la déformation irréversible différée du béton soumis à une contrainte constante. Les autres caractéristiques recherchées concernaient les résistances mécaniques, la montée en température du béton et son retrait, sa durée pratique d’utilisation, son comportement dans le coffrage et sa pompabilité et enfin son aspect de surface.

Cette technique a permis de créer 20 cm de noyau par heure en pleine cadence soit un étage tous les deux jours.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X