Chantiers

Un centre commercial tout en bois : une première en France

Mots clés : Bois - Centre commercial - Charpente - Magasin - Ossature - Produits et matériaux

Marques Avenue vient d’ouvrir dans les Yvelines un centre commercial dont toute la structure est réalisée en bois : bois massif lamellé-croisé, fermette industrielle, lamellé-collé et panneaux à ossature bois.

Le premier complexe commercial français réalisé tout en bois vient d’être inauguré par ses promoteurs Altarea-Cogedim et Marques Avenue à Aubergenville (Yvelines), à une quarantaine de kilomètres de Paris au bord de l’autoroute A13. Cet ensemble de 20 000 m² abritant 68 enseignes a été dessiné par les architectes de Saguez & Partners et construit par l’entreprise Mathis. Il n’avait pas été conçu en bois à l’origine du projet, mais en structure métallique avec des refends en blocs de béton. C’est Altarea qui a souhaité tenter l’aventure du 100 % bois, pour ses qualités écologiques, le stockage de CO2, sa rapidité de construction et la propreté du chantier… A condition que le coût de l’opération ne s’en ressente pas.

 

Hangars à bateaux

 

Autour d’une rue à ciel ouvert s’alignent les façades toutes différentes rappelant, selon l’architecte, les grands hangars à bateaux sur les quais de ports ou les conserveries. Le tout revêtu de bardages en clins de bois horizontaux ou verticaux, à emboîtement, à recouvrement ou à claire voie et revêtus de lasures de différents tons de gris. Le bois est aussi à l’intérieur avec une structure en bois massif lamellé croisé, ou CLT (cross laminated timber), pour les refends entre boutiques, des fermettes bois industrielles en toiture courante, de la charpente en lamellé-collé pour quelques structures plus complexes de grands volumes et des panneaux à ossature bois isolés par 160 mm de laine de verre pour les façades.

Le CLT de Stora Enso, commercialisé en France métropolitaine par Woodeum, est un système constructif qui combine la performance technique et la rapidité d’exécution. Léger et porteur, il se présente sous forme de voiles de bois massif préfabriqués, également appelés panneaux de bois massif contrecollés. Ces éléments préfabriqués de 120 mm d’épaisseur ont été livrés prêts à poser. Les couches croisées en lamellé-collé apportent aux murs la stabilité dimensionnelle et des performances coupe-feu.

 

Dix mois de chantier

 

Bilan : l’opération a été réalisée au prix de la solution initiale en acier et parpaings, dans un délai total de dix mois, dont cinq mois pour la structure.

Marques Avenue A13 est l’un des bâtiments pilotes du nouveau label français BBCA « Bâtiment Bas Carbone ». Mathis, Woodeum et Altarea Cogedim font partie des membres fondateurs de l’association BBCA, dont l’objectif est de faire reconnaître les vertus des bâtiments bas carbone. C’est aussi le premier village de Marques de France certifié BREEAM International 2013 au niveau « Excellent », attestant de la bonne performance du projet et de la maîtrise de son impact en termes d’économie d’énergie, d’eau, de confort et de santé.

 

Fiche technique

Maître d’ouvrage : Altarea Cogedim

Assistant maître d’ouvrage et commercialisation : Concept & Distribution

Design global  et maîtrise d’œuvre : Saguez & Partners / Olivier Saguez, designer

et Christophe Vergnaud, architecte associé CVAA, filiale architecture

Constructeur bois : Mathis

Fournisseur bois CLT : Woodeum – Stora Enso

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
  • - Le

    Très Bien, mais...BEPos?

    Belle réalisation avec une belle technicité, lamellé-croisé/CLT, lamellé-collé, et d’autres bonnes iDs semble-t-il, mais… pourquoi n’a-t-on pas profité (à moins que simplement absent ds l’article), pour faire du BEPos càd mettre du PV sur les pans Sud….Avec des bâtiments passifs, ça aurait été de mise… Tough Luck ! Next time, may be Mesdames & Messieurs de Altarea-Cogedim et Marques Avenue. A+ Salutations Guydegif(91, 68 et 30)
    Signaler un abus
  • Commenter cet article
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X