Entrepreneurs

Un béton à prise déclenchée sur demande

La technologie d’adjuvantation Trigger de Lafarge permet de bloquer la prise du béton. L’intérêt ? Simplifier la mise en œuvre en cas de chantiers spécifiques ou éloignés de la centrale, de livraisons différées, etc. La prise d’un béton classique débute au bout de 2 heures, laps de temps parfois insuffisant pour fabriquer, livrer et couler le béton. Trigger, lui, autorise le stockage de béton frais jusqu’à 48 heures. Compatible avec plusieurs familles de bétons, il vient d’être utilisé pour la première fois avec le Thermedia 0.6 sur un chantier de logements collectifs à Annecy (74).

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X