Collectivités territoriales

Un an de mobilisation des territoires à énergie positive

Mots clés : Démarche environnementale - Energie renouvelable - Etat et collectivités locales - Gouvernement

Moins de déchets, plus d’énergies renouvelables, des transports propres et un bien-être pour les habitants : voici quelques unes des ambitions des territoires à énergie positive qui fêtent leur un an. Pour l’occasion Ségolène Royal recevait mercredi 9 septembre 2015, une centaine de collectivités lauréates pour la signature de nouvelles conventions.

Le 9 septembre 2014, Ségolène Royal lançait un appel à projet pour désigner de nouveaux « territoires à énergie positive pour la croissance verte (TEP-CV) ». Le 9 février 2015, 212 territoires sur 500 candidatures étaient désignés lauréats de ce label.

A la clef pour eux, un soutien financier de 500 000 euros pour les actions de transition énergétique mises en œuvre. La collectivité s’engage à réduire les besoins en énergie de ses habitants, des constructions, des activités économiques, des transports et des loisirs et développer des projets alternatifs.

Après un an de mobilisation des territoires, ce sont près de 60 millions d’euros qui peuvent être engagés pour des actions concrètes à annoncé le ministère de l’Ecologie. Ségolène Royal, qui recevait les représentants de 100 nouveaux « TEP-CV », a salué « la dynamique collective exemplaire qui s’est formée autour des territoires à énergie positive » et qui tend à s’accélérer.

« Le fait d’être lauréat va nous conforter dans notre démarche et permettre de financer de nouvelles actions, notamment la rénovation des bâtiments communaux », a témoigné le maire de Sevran, Stéphane Gatignon. « Par ailleurs, nous allons travailler avec la ville d’Aulnay sur un projet qui nous tient à cœur : la fusion des réseaux de chaleur entre Aulnay et Sevran. Cela concerne 130 à 140 000 habitants, avec des sujets sur la géothermie, les chaufferies biomasse, la chaleur des égouts. La question est : comment on réalise le mix énergétique à l’échelle d’un territoire compliqué et parfois stigmatisé ? »

Au total, 300 conventions ont été signées et quinze millions d’habitants en France vivent désormais dans un territoire exemplaire.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X