Transport et infrastructures

Tunnel du Fréjus: report d’une réunion franco-italienne sur la sécurité

Le ministre des Transports Dominique Perben rappelle « son attachement » à une décision franco-italienne sur la sécurité du tunnel de Fréjus alors qu’une réunion qui devait avoir lieu vendredi sur ce sujet a été reportée à la demande des Italiens, selon un communiqué jeudi.
Dominique Perben et son homologue italien Pietro Lunardi avaient « convenu du principe de la réalisation d’une galerie de sécurité dans le tunnel du Fréjus », et chargé la commission intergouvernementale de contrôle du tunnel (CIG) « d’avoir recours à une expertise indépendante » pour en « déterminer les caractéristiques », rappelle le communiqué du ministère des Transports.
La commission devait se réunir vendredi afin d’adresser sa proposition aux deux ministres. Cette réunion a été reportée à « l’issue des élections » législatives des 9 et 10 avril en Italie, « à la demande de la partie italienne », indique le texte.
Dominique Perben « rappelle son attachement à ce que la CIG puisse remettre ses recommandations aux deux ministres le plus rapidement possible afin qu’une décision des deux Etats puisse être prise », souligne le communiqué.

Focus

Repères


Le tunnel du Fréjus, long de 12,8 kilomètres, avait été fermé pendant deux mois à la suite de l’incendie d’un camion le 4 juin 2005, qui avait coûté la vie à deux camionneurs slovaques.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X