Etat et collectivités

Tunnel de Fréjus : débat autour de la largeur de la galerie de sécurité

Alors que le tunnel est large de 9 mètres, la galerie de sécurité aura 8 mètres de large. Les ministres de l’Equipement français et italien viennent d’accepter la proposition faite en ce sens par la commission intergouvernementale (CIG) de contrôle du tunnel du Fréjus, à la suite d’une expertise indépendante. La CIG devra faire réaliser d’ici la fin de l’année les études opérationnelles de la galerie et définir les modalités de financement des travaux par les usagers.

Mais voilà, ce projet de galerie de sécurité large de 8 mètres, à coté du tunnel routier large de 9 mètres, provoque une levée de boucliers en Maurienne où les associations craignent que ce tube soit ouvert à la circulation.
Deux associations, « Vivre en Maurienne » et « Réagir », opposées à la multiplication des camions traversant les Alpes, « dénoncent cette décision prise à la sauvette à la veille d’un grand week-end de mai » et appellent « tous les entubés à faire front contre ce deuxième tube qui conduirait à une asphyxie définitive de la vallée ».
« Le tunnel routier du Mont-Blanc a une largeur de 7 mètres, faire un tube de 8 mètres, c’est ouvrir une nouvelle voie de circulation et doubler la capacité du Fréjus, l’idée d’une voie de sécurité aussi large ne tient pas, nous n’avons aucune confiance dans les hommes politiques » a déclaré la présidente de « Vivre en Maurienne », Annie Collombet qui précise qu’elle va mobiliser les élus de la région.
Le maire UMP de Saint-Rémy de Maurienne, Christian Rochette, a estimé qu' »(il n’imaginait) pas que la galerie de sécurité devienne une deuxième voie de circulation » et a indiqué que l’objectif de son parti était la réalisation de la liaison ferroviaire Lyon-Turin.

Focus

Repères


Le tunnel de Fréjus, long de 12,8 kilomètres, avait été fermé pendant deux mois à la suite de l’incendie d’un camion le 4 juin 2005, qui avait coûté la vie à deux camionneurs slovaques. Il est emprunté en moyenne par 3.000 camions par jour, contre 2.000 au tunnel du Mont-Blanc.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X