Entreprises de BTP

Trophées Placo 2017 : six entreprises primées

Mots clés : Produits et matériaux

Le palmarès des Trophées Placo 2017 a été dévoilé vendredi 22 septembre, à l’occasion de la soirée des 50 ans du Club entreprises Placo. Six entreprises des métiers du plâtre et de l’isolation ont été récompensées pour la qualité de leurs réalisations.

 

Événement phare du Club des entreprises agréées Placo depuis 1987, les Trophées Placo récompensent les meilleures entreprises pour des ouvrages remarquables en termes de technicité, innovation et esthétique. Organisés tous les deux ans, ils se déroulent en deux étapes : cinq challenges régionaux et une finale nationale. Au départ de cette 15e édition, 85 chantiers étaient présentés par 75 entreprises. Vendredi 22 septembre, sous la verrière du Grand Palais à Paris, six d’entre elles ont été récompensées.

 

Les lauréats

 

Catégorie « Patrimoine et monuments historiques » : Entreprise Werey & Stenger Plâtre et Staff pour l’extension du Musée Unterlinden à Colmar (67).

Sur ce chantier au fort intérêt historique (construction d’un bâtiment contemporain s’insérant dans l’architecture médiévale du musée), le principal défi pour l’entreprise a été de répondre aux exigences techniques et artistiques du maître d’œuvre, le cabinet d’architecture Herzog & de Meuron. Le champ d’intervention des compagnons a été vaste : panneaux de staff réalisés sur mesure pour habiller une voûte montée sur structure métallique, travail quasi artistique pour plâtrer deux escaliers hélicoïdaux, courbes travaillées sur les ogives du hall d’accueil, reprise d’anciens ouvrages en plâtre et staff avec la réalisation de moules en 3D. Le plafond rampant de la nouvelle galerie d’exposition, réalisé sur une hauteur de 11,50 m, a nécessité, quant à lui, l’usinage et le rainurage de plaques, pour les transformer en plaques décoratives et acoustiques.

• 2e prix : l’entreprise Les métiers du plâtre et la SARL Denis Chiron pour la Chapelle du Château de la Girardière à Rablay-sur-Layon • 3e prix : l’entreprise de Plâtrerie Zambelli pour l’Hôtel d’Aultane à Valréas

 

Catégorie « Bâtiments contemporains architecturaux » & Prix des internautes : Entreprise Gerko pour la Maison intercommunale des services à Benfeld (67).

Dans cette nouvelle Maison intercommunale des services de Benfeld, siège du conseil communautaire regroupant 28 communes, l’hémicycle représente à lui seul une prouesse. Le premier défi a été la mise en œuvre d’un plafond à 4 niveaux, reprenant les courbes de l’hémicycle, qui a nécessité un calepinage rigoureux pour les coupes des plaques perforées. Le second défi a consisté à réaliser, pour l’habillage des cloisons, des cônes tronqués en forme de trapèze avec une double difficulté : tomber juste vis-à-vis des perforations aléatoires et cintrer la plaque pour réaliser la courbe. Des maquettes ont été réalisées par les compagnons pour optimiser les découpes. Le bâtiment comporte également un ensemble de bureaux et de salles de réunions dont l’isolation a été assurée par des cloisons acoustiques.

• 2e prix : l’entreprise Armor Isolation pour l’Espace Culturel et de Loisirs à Lanester • 3e prix : l’entreprise Les plâtres modernes Claude Jobin pour l’Université d’Aix en Provence

 

Catégorie « Chantiers performants » : Entreprises Sudrie & Fils et Valiani & Fils pour le Centre international de l’art pariétal « Lascaux IV » à Montignac (24).

Le Centre international de l’art pariétal présente la première réplique intégrale de la grotte de Lascaux. Un chantier hors normes de 8500 m² sur lequel les deux entreprises ont réalisé le hall d’accueil et le hall 4 présentant la grotte. L’un des défis a porté sur la mise en œuvre de cloisons grande hauteur répondant à des normes acoustiques et incendie sortant de l’ordinaire, qui ont nécessité une étude structurelle menée en collaboration avec les experts techniques Placo. Un travail d’une grande technicité a aussi été fait sur les retombées de plafond et l’intégration des failles de la scénographie. L’interaction avec les autres corps de métiers, particulièrement avec le lot scénographie, dans des délais très courts, a été un point sensible, d’autant que le maintien de la grue au milieu du chantier n’a pas toujours permis de travailler hors d’eau et hors d’air.

• 2e prix : l’entreprise Dic Dumas pour le Terminal 1 de l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry • 3e prix : l’entreprise D3A pour le cinéma Le Casino à Albert

 

Catégorie « Qualité environnementale du bâtiment » : Entreprise Denie la Stafferie pour la médiathèque La Passerelle à Vitrolles (13).

La médiathèque La Passerelle de Vitrolles, inscrite dans la démarche Bâtiment Durable Méditerranée, a été conçue BBC -20% par l’architecte Jean-Pierre Lott, qui a intégré un maximum de matériaux biosourcés et naturels. La salle des contes, véritable cocon en forme d’œuf suspendu au cœur du bâtiment, a été réalisée par l’entreprise Denie la Stafferie. Elle l’a entièrement modélisée en 3D pour dimensionner et fabriquer la double coquille intérieure et extérieure en staff. Un calepinage spécifique des plaques cintrées a permis la préfabrication et l’assemblage directement sur ossature, limitant ainsi les consommations et les déchets. Cette réalisation illustre la mise en œuvre d’un savoir-faire traditionnel conjugué avec succès aux nouveaux outils informatiques.

• 2e prix : l’entreprise Larribeau CCIP pour le Delta Green à Saint-Herblain • 3e prix : l’entreprise Lopes Vieira pour l’école Pierre Perret à Maligny

 

Prix Spécial du jury : Entreprise Plâtrerie Zambelli pour l’hôtel d’Aultane à Valréas (84).

La restauration de l’hôtel particulier d’Aultane, datant du XVIIe siècle, a notamment porté sur la reconstitution des ornementations du plafond de la cage d’escalier, une composition monumentale d’armes et d’instruments de musique autour d’un aigle. Évoquant les hauts faits militaires du Premier Empire et l’histoire du propriétaire, le Général d’Aultane, cet « Oiseau de Jupiter » a été restauré par l’entreprise Plâtrerie Zambelli. La démarche a consisté à effectuer des investigations historiques, un relevé précis, une dépose soignée de chaque pièce, un décroutage, un renforcement du plancher, puis la création d’un nouveau support de plafond par treillis métallique. Les pièces ont été restaurées et reconstituées en atelier avant assemblage sur site. Un travail traditionnel de gypserie a été nécessaire pour les moulures, les corniches et les sculptures, dont l’aigle de 80 kg et 1,5 m d’envergure, suspendu à 13,80 m du sol.

 

Prix des journalistes : Entreprise Brétou Bdéco pour l’Hostellerie de Plaisance, à Saint-Émilion (33).

Pour la deuxième fois aux Trophées Placo, les journalistes de la presse bâtiment ont été invités à voter pour leur chantier préféré. Leur choix s’est porté sur la rénovation du restaurant gastronomique La Table de Plaisance, classé 2 étoiles au Guide Michelin. L’ouvrage consiste notamment en cinq nuages suspendus de diverses tailles, desquels semble s’écouler une pluie de lumière. Le principal défi a été de réaliser une structure légère avec un système d’accrochage puissant, sans affecter la structure du bâtiment. Les compagnons ont dû faire face à des contraintes logistiques comme l’approvisionnement sur un site difficile d’accès, le transport délicat des pièces ou les délais très courts pour la réflexion, la fabrication et la mise en œuvre. Cette réalisation met en valeur l’aptitude de l’entreprise à travailler à la fois le staff, le plâtre traditionnel et la plâtrerie sèche.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X