Réalisations

Trophées Eiffel de l’architecture en acier : le palmarès

Mots clés : Acier - Architecture

Six lauréats et deux prix spéciaux ont été décernés par Construiracier pour cette première édition…

C’est sous les voûtes de pierre du ShowCase que ConstruirAcier a proclamé le palmarès de la première édition des trophées Eiffel de l’architecture acier. Destinés à récompenser des réalisations qui témoignent de la vitalité et de la qualité de la construction acier en France, ces trophées ont été attribués par un jury présidé par Catherine Jacquot, présidente du Conseil national de l’ordre des architectes.

Cent onze candidats étaient en lice. Huit projets ont été distingués par le jury qui a attribué un prix par catégorie (« Divertir », « Apprendre », « Franchir », « Habiter », « Travailler » et « Voyager ») et remis deux prix spéciaux.

 

« Divertir »
Le Centre Culturel des Quinconces au Mans – Babin + Renaud, architectes
Appréciation du jury : « Le bâtiment forme le quatrième côté de la place des Jacobins où se dresse le chevet de la cathédrale, dans la continuité avec l’espace des Quinconces. Magnifique et modeste, il ouvre la perspective, se veut passage tout en affirmant sa présence urbaine. Sa structure lui confère à la fois légèreté et efficacité servie par une parfaite mise en œuvre, il entre en dialogue avec le monument dans une grande simplicité. »

Maître d’ouvrage : Ville du Mans
BET : Grontmij, Sechaud & Bossuyt
Constructeur métallique : CM Grésillon

 

« Apprendre »
Ecole nationale supérieure d’architecture de Strasbourg – Marc Mimram, architecte
Appréciation du jury : « Le magnifique mécano de sa structure se dévoile pour le public dans sa transparence lumineuse. Il est un manifeste pour les étudiants qui peuvent l’appréhender de façon savante et dans son usage quotidien. Didactique, le bâtiment réussit à être à la fois singulier et parfaitement inséré dans son contexte urbain. »

Maître d’ouvrage : Ministère de la Culture
BET : Marc Mimram Ingénierie SA
Constructeur métallique : ZM

 

« Franchir »
La jetée du Mont Saint-Michel – Dietmar Feichtinger, architecte
Appréciation du jury : « L’ouvrage par la subtilité de son tracé et la finesse de sa structure accomplit la prouesse face au Mont Saint-Michel, d’affirmer sa présence dans la plus grande simplicité. C’est un passage initiatique qui s’interrompt quelques mètres avant la rive, les piétons terminent leur chemin sur le sable, seuil du rocher qu’il faudra gravir. La couleur de l’acier, les lignes des garde-corps, les fins poteaux de métal appartiennent à la mer et à la terre. »

Maître d’ouvrage : Syndicat mixte Baie du Mont-Saint-Michel
BET : Schlaich Bergermann & Partner
Constructeur métallique : Eiffage Métal
Métallier : BP Métal

 

« Habiter »
Les Docks Malraux à Strasbourg – Heintz et Kehr, architectes
Appréciation du jury : « La surélévation du bâtiment industriel des Docks met en exergue toute la légèreté de la structure métallique des trois niveaux de logements sur la forte structure en béton. Le porte-à-faux en est le signal urbain. Le bâtiment montre que l’hybridation d’un bâtiment industriel sur lequel se pose un bâtiment de logements peut créer une architecture singulière de grande qualité. La mixité du programme, commerces, bureaux et logement s’y développe naturellement, servie par des aménagements intérieurs de grande qualité. Ce programme est une densification qualitative qui valorise le patrimoine et le paysage urbain et est en cela, exemplaire d’une ville qui se reconstruit sur elle-même. »

Maître d’ouvrage : Icade Promotion
BET : CTE Ingénierie
Constructeur métallique : Baumert CM
Métallier : Serrurerie Stroph

 

« Travailler »
La Tour D2 à Paris- La Défense – Anthony Béchu et Tom Sheehan, architectes
Appréciation du jury : « L’exosquelette en acier de la tour est une prouesse qui doit être saluée car unique en France où le béton est le matériau privilégié. La conception de la structure permet de libérer des espaces de travail d’une remarquable qualité lumineuse aux surfaces optimisées par à faible emprise des éléments structurels. Construite sur une emprise très étroite, dans un contexte très dense, la tour est parfaitement insérée et réussit l’exploit de paraître dégagée dans le paysage de la Défense où elle se distingue comme un objet remarquable. »

Maître d’ouvrage : Sogecap
BET : Setec TPI, DVVD, Setec Bâtiments, Berim, Egis Bâtiments, Ceres
Constructeur métallique : Iemants

 

« Voyager »
Gare de Montpellier Saint-Roch – Arep, architectes
Appréciation du jury : « La grande nef vitrée de la gare redonne une fonction d’usage et met en valeur la longue façade néoclassique de la gare existante. Les abords subtilement traités par une succession de terrasses en font un lieu public remarquable. Dans la grande tradition des bâtiments ferroviaires, la transparence filtrée de l’élégante nef en acier est posée sur un socle en pierre et béton entre ciel et terre. Elle est le lieu de passage qui incite aux voyages. »

Maître d’ouvrage : SNCF Gares & Connexions
BET : MAP3
Constructeur métallique : Groupe Briand (Gagne)

Deux prix spéciaux ont été attribués au Carreau du Temple (Paris, Studio Milou Architecture) et à l’Ombrière du Vieux-Port de Marseille (Foster & Partners/Tangram Architectes).

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X