Aménagement

Troisième aéroport : Orly obtient des garanties

Trois élus du département de l’Essonne (sud de Paris) ont obtenu des garanties écrites de Gilles de Robien, ministre de l’Equipement, des Transports, leur assurant que la remise en cause d’un troisième aéroport à Chaulmes n’entraînerait pas de changement pour l’aéroport d’Orly.
« En ce qui concerne plus précisément l’aéroport d’Orly, je vous confirme de la façon la plus nette qu’il n’est nullement question de remettre en cause l’actuelle limitation de capacité à 250000 créneaux horaires par an, ni bien entendu le couvre-feu nocturne » a écrit M. de Robien à Georges Tron, député maire de Draveil, Pierre-André Wiltzer, député maire de Longjumeau et Nicolas Dupont-Aignan, député maire de Yerres.
« Notre crainte était qu’en annulant le projet de troisième aéroport on ne donne raison à ceux qui voulaient déplafonner les 250000 créneaux horaires instaurés depuis 1994 » a indiqué M. Dupont-Aignan.
« Nous souhaitions un écrit qui coupe court aux rumeurs qui annonçaient Orly comme une plateforme de substitution » a-t-il ajouté.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X