Immobilier

Trois conseils pour concilier bâtiment et biodiversité

Mots clés : Démarche environnementale - Innovations

Elaborer des études écologiques en amont des constructions, favoriser la compacité des immeubles, favoriser la biophilie… La société de conseil en innovation Arp-Astrance précise les lignes de conduite à adopter pour allier construction de bâtiments et biodiversité. 

Alors que le nombre de bâtiments écologiques va doubler d’ici à 2018 selon l’organisation internationale World Green Building Council, la société de conseil en innovation dans l’immobilier Arp-Astrance organisait ce 7 novembre 2017 une conférence sur le bâtiment à biodiversité positive 2.0. Le principe ? « Avec tous les outils digitaux que nous possédons, comme la digitalisation des biotopes artificiels (ruches connectées…), le bâtiment doit créer plus de biodiversité qu’il n’en consomme», décode Tolga Coskun, directeur du département écologie chez Arp-Astrance, qui a divulgué quelques conseils pour intégrer de la biodiversité à la construction.

 

1. Elaborer des études écologiques en amont des programmes de construction

« Avant tout lancement de projet, il faut étudier le contexte écologique dans lequel on construit », conseille Véronique Dham. Pour la directrice du département biodiversité et biophilie, il est impossible de définir un programme respectueux de la biodiversité sans cette étape préalable. Elle recommande notamment de travailler avec un écologue. Cet ingénieur, qui s’intéresse à la présence des espèces, doit favoriser une meilleure intégration des immeubles dans leur environnement. Objectif : faire prendre le réflexe aux maîtres d’ouvrage de faire appel à des spécialistes.

 

2. Eviter l’étalement des immeubles

Jouer sur la compacité des immeubles. Pour Véronique Dham, la question est d’autant plus importante sur les territoires en périphérie des villes, où les maîtres d’ouvrage ont tendance à étendre les projets. « Nous devons réfléchir à des constructions verticales, afin de diminuer l’emprise au sol, et de ne pas perturber la biodiversité. Cela peut se traduire par des constructions sur pilotis », préconise la directrice de département. Tolga Cosku va plus loin : le bâtiment doit devenir un support de vie. « Certains immeubles peuvent se transformer en de vrais mimes d’écosystèmes. Il s’agira de reproduire des éléments de la nature, comme par exemple les falaises avec les constructions verticales. Les espèces, comme les oiseaux, y sont sensibles. »

Des changements qui doivent aussi se refléter au niveau du choix des matériaux. « Nous voyons l’apparition de certains matériaux, comme le béton poreux, qui permet de lutter contre l’imperméabilisation », observe Véronique Dham. D’autres mécanismes sont pensés pour récupérer l’eau pluviale, mais aussi créer des nouveaux espaces de vie. « Dans certaines constructions, on installe un système de joints naturels, pour que l’herbe puisse pousser en toute tranquillité », continue la directrice du département biodiversité et biophilie chez Arp-Astrance.

 

3. Concevoir une architecture favorable à la biodiversité

Répondre aux principes de la biophilie et du biomimétisme. En clair, reproduire un environnement semblable à celui présent dans les espaces naturels. « Plusieurs solutions sont possibles, par exemple créer une continuité entre le sol et le toit, comme on peut l’observer en Suisse avec les « Maisons de la Terre », qui peuvent faire penser à des habitats de hobbits », explique Tolga Cosku. Il s’agit aussi de créer des bâtiments-refuges pour la faune, en recréant par exemple des milieux naturels de façon artificielle. « Des constructions à Barcelone ont adopté des nichoirs à moineaux, ou encore des ruches connectées, qui enregistrent l’activité des abeilles », continue le directeur du département écologie chez Arp-Astrance.

L’objectif à terme : « connecter les espaces verts entre eux, pour ne pas rompre l’équilibre naturel dans un espace donné », souligne Tolga Cosku. 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X