Commande publique

Trois bonnes pratiques pour faciliter l’accès des PME à la commande publique

Mots clés : PME

Des acheteurs publics ont compris la nécessité de démystifier les marchés publics pour inciter les petites entreprises à y répondre. Retours d’expérience de trois donneurs d’ordre interviewés par « Le Moniteur » ces derniers mois.

Les PME et TPE se sentent souvent éloignées de la commande publique. Pourtant, les acheteurs publics disposent d’une panoplie d’outils pour favoriser leur accès aux marchés : informer et former les entreprises ou encore inciter ses partenaires à ouvrir ses consultations.

 

Permettre aux PME de répondre aux marchés

 

Le credo de la RATP : soutenir le tissu local en facilitant l’accès des PME aux marchés, notamment grâce à une politique continue de sourcing. « Les PME nous apportent leur capacité d’innovation et leurs idées dans des domaines très variés, explique Rémi Feredj, directeur du département valorisation immobilière, achats et logistique. Nous avons différents leviers pour ces entreprises » : organiser des matinées d’information dédiées, simplifier les cahiers des charges, baisser les niveaux d’exigence en matière de capacité financière, mettre en place des échéanciers calés sur les sorties de trésorerie, etc. Le résultat est probant : des marchés, anciennement accaparés par de très grandes entreprises, ont été attribués à des PME.

Voir « Le Moniteur » du 5 septembre 2014

 

Aider les PME à optimiser leur stratégie commerciale

 

La CCI Languedoc-Roussillon a mis en place le dispositif « Pro’Marchés » tendant à soutenir les PME en matière de commande publique et privée. Elle a ainsi organisé une conférence plénière d’information, suivie de six ateliers techniques de formation. Vingt PME sont sélectionnées pour un accompagnement plus approfondi. Elles bénéficieront d’un diagnostic personnalisé de deux jours sur leur organisation et sur la façon dont elles appréhendent les marchés, puis d’une formation adaptée de trois jours pour optimiser leur stratégie commerciale par rapport à la commande publique et privée.

Voir « Le Moniteur » du 10 octobre 2014

 

Une convention multipartite en faveur des PME

 

Les institutions publiques et les fédérations professionnelles de l’île de La Réunion ont signé une convention de partenariat qui vise à faciliter l’accès des PME locales à 45 % des marchés liés au projet « Swac » dont l’objet est la réalisation d’un système urbain de climatisation à l’eau de mer. Le maître d’ouvrage privé s’engage notamment à allotir équitablement les marchés à venir, à ne pas interdire aux jeunes PME de candidater, et à recourir à des procédés attractifs pour les petites entreprises.

Voir « Le Moniteur » du 12 décembre 2014

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X