Logement

Trois acteurs et 240 000 euros pour un appel à projet « Logement et précarité » dans le Nord et le Pas-de-Calais

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Lutte contre l'exclusion

L’objectif de la fondation d’entreprise Crédit agricole Nord de France, de la fondation reconnue d’utilité publique AnBer et du bailleur Vilogia qui ont lancé mardi 5 septembre à Lille cet appel à projet, est de soutenir financièrement et via un accompagnement, les projets innovants sur ce thème de l’amélioration du logement et à son accès pour les personnes en situation de précarité.

Doté d’un fond de 240 000 euros, l’appel à projets « Logement et précarité » lancé le 5 septembre par la fondation d’entreprise Crédit agricole Nord de France, la fondation AnBer et le bailleur social Vilogia, s’adresse aux associations et structures reconnues d’intérêt général ou labellisées ESUS qui proposent des réponses concrètes, singulières et nouvelles en termes de logement. « Nous espérons pouvoir soutenir une vingtaine de projets financièrement. Un coaching pointu pourra aussi être apporté aux porteurs de projets ainsi qu’une intégration à un réseau d’acteurs reconnus », souligne Viviane Olivo, déléguée générale de la fondation crédit agricole.

 

Candidater avant le 20 octobre

 

Les dossiers doivent êtres déposés avant le 20 octobre. « Ils seront examinés en novembre par un jury qualifié composé de 7 représentants de chacun des trois partenaires et de 7 personnalités extérieures, représentatives du monde du logement (public et/ou privé), du milieu associatif ou universitaire (voir focus). Il y aura par exemple Nicolas Cordier, responsable social business, Adeo et Leroy Merlin », se félicite Viviana Olivo dont l’objectif est de faire pérenniser cet appel à projets dans la durée.

« C’est la première fois dans le Nord et le Pas-de-Calais que deux fondations s’associent pour lancer un appel à projets. Nous sommes pourtant le 4ème territoire en nombre de fondations mais sur les 116 existantes peu travaillent ensemble », constate Bernard Pacory, président du Crédit agricole Nord de France qui ajoute que sur le périmètre de l’ex-région Nord-Pas-de-Calais, 130 000 demandes de logements sont insatisfaites avec de surcroit 5 millions de ménages en situation précarité.

«Les gens se sentent de plus en plus seuls. Nous nous réjouissons de ce partenariat qui nous espérons apportera notamment des solutions pour plus de lien social. », note Bernadette Leclercq, fondatrice et trésorière de la fondation AnBer.

 

Condamné à trouver des solutions nouvelles

 

Jean-Pierre Guillon, président de Vilogia, est lui aussi très content de ce partenariat : « Les bailleurs doivent innover pour s’adapter aux enjeux de demain. Energie, coût du foncier, attractivité, vivre ensemble nous sommes sont condamnés à trouver des réponses nouvelles. Nous expérimentons déjà par exemple de l’auto-réhabilitation accompagnée ou de l’impression 3D pour le bâtiment. ». Nouer des partenariats nouveaux est aussi une façon d’innover.

 

 

Focus

Les membres du jury

Bernard Pacory, président crédit agricole nord de France
François Macé, directeur crédit agricole nord de France
Bernadette Leclercq, fondatrice, trésorière fondation AnBer
André-Paul Leclercq, représentant fondation AnBer, Conseiller Régional Hauts de France, Président de la Commission Au travail de la Région
Jean-Pierre Guillon, président, Vilogia
Anne Massart, DG adjointe fonctions support, Vilogia
Eric Danesse, directeur technique et innovation, Vilogia
Nathalie Ethuin, vice-présidente vie étudiante de l’université de Lille, droit et santé
Nathalie Hette, chef du service solidarités, logement et habitat du conseil départemental du Pas-de-Calais
Dominique Huvent-Grelle, PH TP, gériatre, pôle de Gérontologie du CHRU de Lille, spécialiste de la maladie d’Alzheimer
Jean-Pierre Boudhar, chef d’entreprise – agent immobilier, spécialiste de l’insertion
Nicolas Cordier
, Responsable Social Business, Adeo & Leroy Merlin
Jean-Yves Morisset
, associé Deloitte, président de l’association Solfa (Solidarités Femmes Accueil)
Vianney Poissonnier
, président de l’association d’insertion La Bouquinerie du Sart.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X