Construction Numérique

Trimble veut apporter le BIM sur les chantiers

Mots clés : Logiciels - Outils d'aide

Avec une station totale robotisée, un système de positionnement rapide et deux scanners 3D, le groupe américain Trimble élargit sa gamme d’équipements destinés aux chantiers de bâtiment.

Le BIM (Building information management) en conception, c’est bien. Le BIM en exécution, c’est encore mieux. Et c’était justement l’objet de la présentation de Trimble MEP à Paris mardi 7 juillet 2015 : apporter le BIM sur le chantier. Pour cela, les spécialistes de la marque présentaient quatre équipements spécifiques.

La vedette du jour est la station totale robotisée, ou RTS selon son acronyme anglais qui signifie « Robotic total station ». « En général, lorsque l’on arrive sur les chantiers les plans 3D restent au bureau et les mesures, les calculs des angles et des distances s’effectuent manuellement à partir des plans 2D », rappelle Kris Bogaerts, responsable européen des solutions pour le chantier chez Trimble. La station totale va justement permettre, à partir du calcul des coordonnées x, y et z, d’indiquer grâce à un faisceau laser l’emplacement exact des points à positionner. « Il est nécessaire au préalable de rentrer des informations de localisation dans le système, mais ensuite, c’est la machine qui indique les points où implanter une gaine par exemple, en tenant compte des différences d’altimétrie entre la réalité et la maquette numérique », explique-t-il.

La station fonctionne avec la tablette de chantier Field Point qui sert à intégrer les points de mesure directement dans le système de CAO. Après le traçage des points, le système est exporté vers Field Link. Ce logiciel de la marque permet d’afficher le modèle 3D dans les vues en plan. Il est conçu pour faire gagner du temps lors de la synthèse.

 

Scanner 3D de 130 m de portée

 

Autre produit similaire : le système de positionnement rapide, baptisé RPT 600 pour « Rapid positioning system ». Il est conçu pour mesurer rapidement les distances et les besoins de mises en forme de sols, murs, plafonds, coffrage, platelage, réseau électrique ou hydraulique, dalles de béton, etc. Là aussi l’appareil fonctionne avec la tablette de chantier Trimble Field Link, qui guide l’opérateur lors des étapes de la mesure. Une fois les mesures réalisées des rapports de travaux permettent de vérifier le bon positionnement des points.

Enfin, un scanner laser 3D vient compléter la série. Cet appareil de la gamme Faro (Focus 3D X 130) numérise l’espace avec une portée de 130 m et sauvegarde les données sur une carte SD. Le logiciel Realworks reconstitue ensuite l’espace numérisé sur un PC et permet à l’utilisateur d’effectuer les mesures depuis son ordinateur. Les données peuvent être importées dans différents logiciels et non pas uniquement ceux de la marque. Ce scanner 3D s’accompagne d’un scanner à main, plus petit, conçu spécialement pour numériser les zones difficiles d’accès.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X