Industrie/Négoce

[Tribune] « Négoce : former pour rester compétitif »

Mots clés : Apprentissages - Formation continue

« Prendre le temps d’identifier les besoins de formation des salariés et les satisfaire : l’exercice est parfois perçu comme une contrainte. Mais il serait bien imprudent de ne pas s’y livrer. »

Par Michel Mourgue-Molines, ‎directeur général de l’OPCA Intergros

« La compétitivité d’une entreprise est l’élément clé de sa pérennité, de son développement. Elle est intimement liée à la qualité de sa production, quelle qu’en soit la nature. Que l’on produise ou distribue des biens ou des services, le client fidèle, a fortiori lorsque l’on s’adresse à un professionnel, est celui qui a acheté un produit ou une prestation dont la qualité le satisfait. Cette qualité dépend elle-même de bien des facteurs : de la largeur de la gamme et de la disponibilité du stock certes, de la performance logistique assurément mais aussi, incontestablement, des compétences des salariés qui font comme l’on dit « tourner la boutique » au quotidien.

Ces compétences grandissent dans l’exercice même du travail, par l’accumulation de l’expérience qui permet de s’adapter à des situations nouvelles, de gérer l’imprévu, l’aléa. Mais est-ce toujours suffisant ?

 

Ne pas toujours remettre la formation à demain

 

Que les activités de la distribution professionnelle soient impactées par les évolutions toujours plus rapides des outils du « numérique », du « digital » est l’évidence même. Parce que tout évolue : moyens logistiques, techniques commerciales, de communication, de gestion sont ainsi en perpétuelle évolution et les métiers du négoce sont pleinement concernés. Dans cet environnement mouvant, une entreprise peut se trouver à un moment donné moins performante que ses concurrentes si elle a négligé de préparer ses salariés aux évolutions, en les formant par la mobilisation de compétences externes lorsqu’elles n’existent pas en interne. A minima, il est nécessaire d’assurer l’adaptation des salariés à leur poste de travail, principe d’ailleurs énoncé par le code du Travail comme une obligation de tout employeur.

Affirmer une telle nécessité est aisé. Agir promptement en conséquence l’est certes parfois moins, tout particulièrement dans les PME. Pour bon nombre d’entre elles, cette nécessité ne fait pas de doute mais des freins existent. Le premier d’entre eux est bien souvent l’absence du salarié en formation, surtout lorsque l’activité qu’il exerce ne peut être confiée à personne d’autre. Alors, pour de bonnes ou mauvaises raisons, on peut avoir tendance à attendre le bon moment, celui qui peut venir un peu trop tard… ou ne jamais venir. Mais pendant ce temps, la concurrence n’aura peut-être pas attendu.

 

La formation, élément de motivation des salariés

 

Former un salarié, c’est lui délivrer un message positif. C’est lui dire qu’il doit enrichir ses compétences, mais aussi qu’il le peut. C’est donc compter sur lui, en quelque sorte investir. Cela ne peut que favoriser sa motivation, son dynamisme, du même coup améliorer son efficacité et finalement la performance de l’entreprise.

Le processus sera d’autant plus efficace que les besoins de formation auront été discutés avec l’intéressé. Il peut s’agir de besoins à court terme, mais aussi à plus long terme, dans une perspective d’évolution professionnelle au sein de l’entreprise.

Pour les définir, l’entretien professionnel, légalement obligatoire tous les deux ans, est dans son principe le cadre idéal. Compte tenu de la proximité, notamment dans les PME, du manager avec son équipe, il est également possible d’échanger sur ces sujets chaque fois que nécessaire. Bien sûr, une fois le projet de formation défini, des questions bien légitimes se posent : quel organisme de formation choisir ? comment financer ? quel dispositif utiliser ? Toutes questions qui ne doivent pas paralyser l’action, car elles ont des réponses. Les conseillers en formation de l’OPCA Intergros sont là pour les construire avec et au service des entreprises du négoce. »

Par Michel Mourgue-Molines, ‎directeur général de l’OPCA Intergros.

Intergros est l’Organisme Paritaire Collecteur Agréé du commerce de gros et international. Agréé par les pouvoirs publics pour collecter les contributions des entreprises, simplifier la formation professionnelle et faciliter l’emplo

Pour contacter l’OPCA Intergros, cliquez ici

 

A retenir :

>S’adapter à l’évolution des métiers, c’est vital 

>Former, c’est consolider l’avenir 

>Bien conçue, la formation motive 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X