Réalisations

« Très chère Zaha… », par Jacques-Franck Degioanni

Trente-deux millions d’euros au bas mot avant même le premier coup de pioche… Mazette! Il faut dire qu’en choisissant de s’offrir la signature de l’architecte Zaha Hadid pour construire sa médiathèque, la ville de Pau n’a pas fait dans la demi-mesure. La lauréate du Pritzker 2004, star planétaire de l’architecture s’il en est, est connue pour la virtuosité, la sensualité mais aussi la complexité de son écriture. Et ceci a un coût…
Ajoutez-y les frais d’études d’ores et déjà engloutis (1,5 M€), une coque en fibre de carbone dont la complexité a rebuté les entreprises, des fonds européens qui tardent à venir (6,2 M€), un coût global qui a quasiment doublé depuis la présentation du projet (17 M€ en 2004) et vous avez là tous les ingrédients d’un fiasco architectural de plus. La Haute Couture ne se monnaie pas au prix du Prêt-à-porter…

Jacques-Franck Degioanni est Chef de rubrique « architecture » au service « architecture-technique » du Moniteur.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X