Aménagement

Transport public : les élus s’alarment du désengagement de l’Etat

Pour la première fois, les élus du GART (Groupement des autorités responsables de transport) et les entreprises de l’UTP (Union des transports publics) réunissent leurs congrès respectifs en une rencontre nationale unique dédiée aux transports publics, les 12, 13 et 14 octobre à Toulouse.

A l’invitation du maire de Grenoble, Michel Destot, président du Gart, et de Michel Cornil, président de l’UTP, les 3000 participants pourront notamment entendre le ministre des Transports, Dominique Perben, et le Commissaire européen, Jacques Barrot. Ils attendent des réponses sur deux grands enjeux: la coordination des différentes autorités (communes, syndicats, départements et régions) et le financement des projets. Sur ce dernier point, Michel Destot s’alarme du « désengagement total de l’Etat », et regrette que « les 100 millions d’euros promis sur le budget de l’AFITF ne se retrouvent qu’à hauteur de 30 millions d’euros de crédits de paiement dans le budget de l’Agence ».

Autre écueil relevé par les élus locaux, l’état du réseau ferroviaire récemment mis en cause par un audit. Martin Malvy, président de la Région Midi Pyrénées, qui accueille ces rencontres, ne le cache pas: « Ma région a fait d’importants financement dans du matériel performant qui ne peut rouler à plus de 20 km/h sur certains tronçons ». Un constat que les élus ne manqueront pas de rappeler au ministre.
Maxime Bitter

NB : Un compte-rendu complet de ces rencontres sera publié dans « Le Moniteur » du 21 octobre.

Focus

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X