Innovation produits

Tramway de Reims : 300 mètres de voies réalisées en une journée

Un système spécifique, utilisé en France pour la première fois, divise par trois le temps de pose.

Les voies de la future ligne de tramway de Reims sont en cours d’installation.
La soudure symbolique du premier rail a d’ailleurs eu lieu le 15 mai. Il faudra en réaliser quelque 2 500 sur les 40 km de rails, à raison de 8 km par jour, selon la technique de l’aluminothermie. Alstom emploie, sur près de 60% du tracé, un système accéléré et automatisé utilisé pour la première fois en France. Ce système, baptisé Appitrack, a déjà fait ses preuves à Alger et Jérusalem. Il permet de réduire la profondeur d’excavation et de diviser par trois le temps de pose des voies. C’est ainsi que 300 mètres de voies ont pu être installés en une seule journée.
Egalement applicable à la construction des lignes de métro, Appitrack utilise deux machines en tandem: la première coule une dalle de béton continue suivant un alignement de voie prédéfini; quelques mètres derrière, la seconde pose les systèmes de fixation des rails dans le béton. Ce procédé présente d’autres avantages, comme l’amélioration des conditions de propreté, d’hygiène et de sécurité du chantier, et la diminution de son niveau sonore.

Vous êtes intéressé par le thème Innovation produits ?
  • Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment
    Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.
    Voir le site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X