Réalisations

Tourcoing : l’Union fait la ruche

Mots clés : Établissements industriels, agricoles, ICPE - Stationnement - Urbanisme - aménagement urbain

La plus grande ruche d’entreprises du Nord vient d’être inaugurée dans la ZAC de l’Union, à Tourcoing. Implanté face au Kipstadium de Decathlon, l’équipement intègre un parking silo mutualisé.

C’est une brique de plus au jeu de Lego de l’Union, opération de reconquête de quelque 80 hectares de friches industrielles et d’habitat du début du XXe siècle, à la jonction des villes de Roubaix, Tourcoing et Wattrelos. L’un des plus importants projets de renouvellement urbain de France, censé accoucher du premier écoquartier de la métropole lilloise. Un jeu de patience…

Dès 2007, le département du Nord décidait le regroupement des ruches d’entreprises de Roubaix et de Tourcoing sur la zone. Il aura fallu plus de huit ans pour mener le dessein à bien. Mais le résultat, très explicite, est à la hauteur de l’attente. Tout en alvéoles, le bâtiment dessiné par Tank Architectes appelle, en effet, une abeille une abeille. Derrière la façade de béton et de verre, 84 bureaux et 11 ateliers se répartissent sur quatre étages et 7 000 m2. La quasi-totalité est déjà occupée. Salles de réunion, show rooms, espaces de stockage, coins détente, terrasse jardin au dernier étage, conciergerie: tout a été conçu pour le bien-être des occupants, jusqu’à cet atrium d’une hauteur de 5 mètres sous plafond, dont l’escalier géométrique aux larges marches se veut lui-même une petite ruche en soi.

 

Parking mutable

 

Ce foisonnement entend se prolonger dans le parking silo mutualisé attenant (4 plateaux de 95 places sur près de 11 000 m2), dont l’objectif est de passer du simple service de stationnement au service à la personne et à la mobilité. Pour une meilleure cohérence architecturale, les deux équipements ont été réalisés en maîtrise d’ouvrage unique département du Nord / SEM Ville Renouvelée (concessionnaire de l’aménagement du site). Ainsi, des parties du parking sont démontables afin de libérer au besoin des plateaux pour y créer d’autres bureaux… si un jour les usagers se convertissent aux nouveaux modes de déplacement prônés à l’Union.

Dix-sept millions d’euros ont été investis dans cette opération certifiée HQE, dans l’attente d’une labellisation BBC-Effinergie.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X