Réalisations

Tour de France des opérations nommées à la Première œuvre 2011 (2/8)

Etape du jour : une cabane avec jardin réalisée pour la Maison de la culture d’Amiens par Camille Besuelle, Nathalie Couineau, Mathilde Jauvin (agence des Clics et des Calques).

Élément phare du paysage agricole picard, les hortillonnages, marais entrecoupés de canaux uniquement accessibles par barques, ont longtemps servi à la culture maraîchère. Aujourd’hui, les quelques parcelles subsistantes de ces exploitations cohabitent avec les pelouses verdoyantes des terrains rachetés par des particuliers pour créer des jardins atypiques. Cependant, il arrive que la nature non maîtrisée reprenne ses droits sur les îles délaissées par leurs propriétaires. Pour revaloriser et entretenir ce patrimoine régional abandonné, la Maison de la culture d’Amiens intervient temporairement sur plusieurs parcelles rachetées ou louées à des propriétaires négligents.

Le projet était de réhabiliter la cabane bétonnée de 15 m2 et le jardin en friche d’une de ces îles, à Camon (Somme). Entre intervention artistique et architecture, la petite construction rhabillée de bambou s’installe à l’ombre de deux saules, entre le jardin redessiné de son parvis et la nature laissée à l’état sauvage à l’arrière. Elle devient la jonction entre les deux parties d’un jardin bi-face, entre le paysage naturel et celui maîtrisé des hortillonnages ici réinterprétés. La nouvelle peau, support des plantes grimpantes qui viendront coloniser la construction, s’écarte pour délimiter une loggia et se perce d’ouvertures aux menuiseries neuves, abritées par des volets textiles. Pour rendre la parcelle plus praticable, des boutures de saules et des boudins hélophytes contenant des plantes hydrophiles ont été implantés sur ses berges.

Les chantiers du jardin, de la cabane et de la nouvelle passerelle reliant le terrain à l’île voisine, ont été menés en auto-construction par l’équipe de conception. La cabane, que la Maison de la culture utilise parfois comme lieu de réunion, est ouverte au public de juillet à octobre jusqu’en 2013.

 

Palmarès

Le prix d’architecture de la Première œuvre 2011 a été décerné le 28 novembre par le Groupe Moniteur aux bureaux pour agriculteurs à Liposthey (Landes), réalisés par l’architecte Vanessa Larrère pour le compte du Groupe Larrère et Fils.

Focus

Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : Maison de la culture d’Amiens.

Maîtrise d’œuvre : des Clics et des Calques (Camille Besuelle, Nathalie Couineau, Mathilde Jauvin).

Surface : 40 m2 Shon + 750 m2 jardin.

Coût : 10000 euros HT.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X