Aménagement

Toulon : le marché du tramway annulé

Le futur tramway toulonnais ne sera peut être pas conçu par les designers de Ferrari et Maserati. Le Conseil d’Etat vient en effet d’annuler le marché attribué au mois de mars au constructeur italien Ansaldo Breda. Au terme de l’appel d’offres lancé par le Syndicat intercommunal des transports en commun de l’aire toulonnaise (SITCAT), la firme transalpine, qui équipe déjà les villes de Milan, Lille et Grenoble, avait été retenue pour fournir 47 rames “ Sirio ” et assurer la maintenance du matériel roulant du futur réseau en site propre pendant trente ans. Le contrat, qui s’élevait à 190 millions d’euros (1,246 milliard de francs), avait été aussitôt dénoncé par Alstom au motif que la publicité de l’appel d’offres n’avait pas respecté les directives européennes. Débouté en première instance par le tribunal administratif de Nice, le groupe français avait interjeté appel devant la juridiction d’Etat, qui vient donc de lui donner gain de cause. Le SITCAT va donc devoir reprendre la procédure à zéro. Un contretemps qui n’est pas forcement fait pour déplaire au nouveau maire de Toulon. Hubert Falco a en effet toujours affirmé qu’il préférait consolider la communauté d’agglomération actuellement en gestation, et achever la traversée souterraine de sa ville, avant d’engager la phase opérationnelle du tramway.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X