Immobilier

Top départ du chantier de restructuration de la Poste du Louvre

Mots clés :

Bâtiments d’habitation

-

Établissement recevant du public (ERP) ou assimilé

-

Entreprise du BTP

-

Établissement recevant du public (ERP) ou assimilé

-

Politique du logement

Poste Immo a confié à Bouygues Bâtiment Ile-de-France le chantier de modernisation de la Poste du Louvre, à Paris, dans le 1er arrondissement. Au terme de 32 mois de travaux, le bâtiment abritera toujours des activités postales mais accueillera aussi des commerces, des logements sociaux, un hôtel, des équipements publics…

Les travaux de restructuration de l’emblématique Poste du Louvre – plus gros centre de distribution de courrier en France et unique bureau de poste ouvert 24 h/24 et 7 jours sur 7- démarrent.  Poste Immo, le maître d’ouvrage, vient de désigner Bouygues Bâtiment Ile-de-France pour conduire ce chantier d’une durée de 32 mois au cours duquel l’immeuble de 35 000 m2 conçu par l’architecte Julien Guadet à la fin du XIXème siècle sera entièrement modernisé.

Le projet a été confié en 2012 à Dominique Perrault. Fleuron du patrimoine immobilier du Groupe La Poste, le bâtiment-îlot de près de 100 m de côté, sera intégralement réaménagé et reconverti de manière à s’ouvrir sur la ville, tout en accueillant une mixité programmatique et en améliorant les conditions de travail des agents. « Il s’agit de passer d’un îlot industriel fermé, monolithique, intraversable à un îlot urbain ouvert sur son quartier », expliquait Dominique Perrault en septembre 2012, lors de la présentation de son projet. 

 

Des services dévolus à la vie du quartier

 

Une fois restructuré, le bâtiment conservera sa vocation postale (bureau de poste, plateforme de préparation et distribution du courrier, plateforme de logistique urbaine). Il accueillera aussi des services dévolus à la vie du quartier (un commissariat de police, une halte-garderie, un espace de co-working) ; des commerces ; des bureaux ; des logements sociaux qui prendront notamment place dans la rotonde d’angle et au dernier étage, un hôtel accompagné d’un restaurant, confié au groupement Elegancia Hôtels et Laurent Taïeb.

Dans leur communiqué de presse commun, Poste Immo et la filiale de Bouygues Construction ne mentionnent aucun montant de travaux. En septembre 2012, le maître d’ouvrage avait cité le chiffre de 80 millions d’euros HT.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X