Industrie/Négoce

Tollens : le nettoyage des outils en libre-service pour créer du trafic en magasin

Mots clés : Centre commercial - Démarche environnementale - Magasin - Peinture

Depuis quelques mois, le magasin Tollens de Wasquehal, dans le Nord, propose à ses clients un nouveau service (gratuit et écologique) de nettoyage de leurs outils de peinture. Une fois les travaux effectués, le client est ainsi invité à revenir en magasin. Décodage.

Depuis avril dernier dans son magasin de Wasquehal, Tollens expérimente une station de nettoyage en libre-service pour les outils de peinture. Le procédé est simple : à l’achat, le client reçoit, sur facture, un « bon pour nettoyage gratuit », qui lui permet de revenir, une fois les travaux effectués, pour nettoyer ses outils en une dizaine de minutes.

 

Solvant bio-sourcé

 

Un service à la fois pratique et innovant. D’abord parce qu’il résout un problème on ne peut plus concret. Ensuite parce qu’il le fait de manière écologique. La station est en effet uniquement raccordée au réseau électrique : aucun rejet liquide, aucune émission, et un solvant bio-sourcé, préparé majoritairement à base de déchets végétaux. « Un service unique en Europe » affirme Thierry Hatat, président d’EnviroPlus, une société basée à Dormans, dans la Marne, et qui s’est spécialisée dans les produits de nettoyage bio-sourcés et biodégradables.

 

20 à 30 magasins à terme

 

« Nous sommes d’ores et déjà engagés pour un déploiement à court terme de la solution dans 20 à 30 magasins de l’enseigne. La perspective étant l’équipement de la moitié du réseau –environ 170 magasins-  d’ici à la fin 2017 » précise-t-il.      

Au-delà du service rendu, l’intérêt de ce nettoyage « écono-écolo » est bien sûr de provoquer, susciter en tout cas, le retour du client en magasin. « C’est une offre différenciante, c’est de la création de trafic, c’est la transformation d’une contrainte réglementaire mais aussi sociétale croissante en avantage concurrentiel… » analyse Thierry Hatat dont l’ambition ne se limite pas seulement à Tollens. « A terme, c’est bien l’équipement des professionnels que nous visons, sans doute sous la forme de contrats de location-maintenance ». Tarif envisagé : environ 300 € par mois et par station.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X