Industrie/Négoce

Terre cuite : Pierre Jonnard succède à Hervé Gastinel à la présidence de la FFTB

Mots clés : Industriels du BTP - Produits et matériaux

Suite à l’éviction d’Hervé Gastinel de la présidence de Terreal, Pierre Jonnard, président d’Imerys Terre Cuite, a été élu le 30 juin à la tête de la Fédération française des tuiles et briques (FFTB).

Le conseil d’administration extraordinaire de la Fédération française des tuiles et briques (FFTB), qui réunit l’ensemble des acteurs de la filière terre cuite, a élu, le 30 juin, Pierre Jonnard à sa tête.

A 59 ans, le président d’Imerys Terre Cuite avait déjà occupé cette fonction entre 2008 et 2011. Il remplace à ce poste Hervé Gastinel, évincé de la direction de l’entreprise Terreal en mai dernier.

« Je veux être porteur d’un projet ambitieux pour la filière Terre Cuite. Bien que modeste par sa taille, elle est et doit rester une filière agile et innovante, travaillant chaque jour pour être un grand nom de la construction durable. L’action de la FFTB doit valoriser la filière Terre Cuite comme exemplaire des vertus d’un fonctionnement en circuit court, avec des approvisionnements locaux en matières premières naturelles, des sites de production inscrits dans les territoires et proches des consommateurs, et enfin créatrice d’emplois directs et induits non délocalisables. La FFTB soutient les efforts de ses acteurs pour s’inscrire dans un modèle d’économie circulaire par l’intégration, entre autres, des principes d’éco conception de ses produits, l’optimisation des conditions et moyens de leur mise en œuvre, la recherche de solutions de réemploie et recyclage pour les produits en fin de vie, en s’appuyant sur la durabilité naturelle des produits terre cuite. Elle doit enfin promouvoir les qualités techniques déjà reconnues des produits terre cuite et leur potentiel esthétique, y compris dans les tendances créatives et technologiques les plus contemporaines, car ils répondent aux nouveaux usages et besoins induits par les enjeux énergétiques, climatiques et d’aménagement durable du territoire, tant pour les marchés de construction neuve que de rénovation », a commenté Pierre Jonnard, cité dans un communiqué.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X