Entreprises de BTP

Terminal 2 E de Roissy : les travaux vont pouvoir commencer

Castel et Fromaget, filiale gersoise du groupe Fayat, associé à Laubeuf, filiale spécialisée dans les verrières du groupe irlandais CRH, viennent de remporter le marché de reconstruction de la jetée du Terminal 2 E de l’aéroport de Roissy. Ce lot comprend, la dépose de la verrière existante, la création de la nouvelle charpente métallique en remplacement de la voûte béton et la repose de la verrière en partie récupérée. Ce contrat est de 38 millions d’euros.
Un second lot « déconstruction » porte sur la démolition de la voûte en béton.

Les deux entreprises, déjà associées sur le chantier du musée de Lyon Confluences, auront 20 mois, dès la notification officielle du marché par Aéroport de Paris, probablement fin mai, pour réaliser une nouvelle verrière pour la jetée d’embarquement rendue nécessaire suite à l’effondrement du terminal 2 E de l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, le 23 mai 2004.

La forme initiale de l’ouvrage, en arc outrepassé, sera reproduite à l’identique ce qui permettra de réemployer l’enveloppe constituée de vitrages et de bacs acier inox qui couvre actuellement le bâtiment sinistré.
Le projet architectural ressemblera donc à s’y méprendre à l’ouvrage existant avant sinistre : aspect extérieur identique et ambiance intérieure semblable bien que plus claire grâce à la transparence de la voûte charpentée.
Au passage, ce sont des économies de poids de 80% – par rapport à l’ouvrage existant – et de 10 millions d’euros qui sont attendus avec la récupération d’au moins 50% des vitrages, de l’ensemble des luminaires et de certains équipements de ventilation.
Le coût total de l’ouvrage est estimé 150 millions d’euros.


Jean-Bernard Gilles (avec D. Errard)

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X