Energie

Table ronde sur l’efficacité énergétique : extinction des feux

Vendredi 16 décembre, la ministre de l’Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, a présenté, en conclusion de la « table ronde sur l’efficacité énergétique », un programme d’actions. Beaucoup des mesures énoncées étaient déjà connues (lancement d’un éco-prêt pour copropriétés, renouvellement d’un prêt à taux réduit dédié à la rénovation des logements sociaux ou encore renforcement du programme « Habitez mieux » …). D’autres dispositifs dont la mise en œuvre n’était pas actée à ce jour, portant notamment sur l’éclairage, ont été validés à l’issu de cette table ronde.

Et si on éteignait la France la nuit ? L’idée faisait son chemin depuis longtemps, NKM l’a fait. Nathalie Kosciusko-Morizet a en effet annoncé que les enseignes lumineuses commerciales devront, à partir de l’été 2012, être maintenues éteintes de 1h à 6h du matin. Cette mesure, forte, annoncée vendredi 16 décembre alors qu’à la veille de Noël les rues des grandes villes se parent de lumière, fait partie des dispositifs retenus par la ministre de l’Ecologie à l’issue « table ronde sur l’efficacité énergétique »

 

Réflexion sur l’éclairage des bureaux

Nathalie Kosciusko-Morizet a donc annoncé qu’un décret rendra obligatoire, à partir du 1 er juillet 2012, l’extinction des enseignes lumineuses de de 1h à 6h du matin. Selon les calculs de son ministère, cette obligation permettra une économie d’énergie, équivalente à la consommation d’électricité annuelle, hors chauffage et ECS, de 260 000 ménages.
Mais pour défendre cette mesure, Nathalie Kosciusko-Morizet n’a pas simplement évoqué l’aspect énergétique. Elle a mis sa casquette de maire de Longjumeau, dans l’Essonne, pour insister sur le bénéfice  esthétique de cette obligation d’extinction. « J’ai le droit le soir, en traversant la petite couronne,  à un sapin de noël moche » a précisé l’élue locale.

Après le nouvel an, le gouvernement réfléchira à l’extension de cette mesure aux immeubles tertiaires dont, selon Nathalie Kosciusko-Morizet, 20% des surfaces restent allumées pour rien. Il mettra à l’étude, au premier trimestre 2012, une obligation d’éteindre les éclairages extérieurs et intérieurs des bureaux lorsqu’ils ne sont pas occupés.
Autre mesure au stade de la réflexion, la mise en place d’un tarif d’achat de l’électricité produite à partir de chaleur perdue devrait être étudiée avant fin 2012.

 

Focus

Prêt à 2% pour les TPE

Parmi les actions que la ministre de l’Ecologie a annoncées comme prochainement effectives figure également un nouveau prêt.  Afin de financer des travaux d’économie d’énergie, un prêt à taux bonifié de 2% sera distribué par Oseo aux TPE et PME, de plus de 3 ans, et de moins de 50 salariés. Il concernera des montants compris entre 10.000 et 50.000 euros. Il se veut un complément au « prêt vert » qui aujourd’hui n’est accessible qu’aux investissements dépassant les 50 000 euros. Les critères encadrant les travaux éligibles devraient être les mêmes que pour ce dernier. Ils peuvent aussi bien concerner l’installation d’une pompe à chaleur chez un coiffeur que le remplacement d’un four à pain dans une boulangerie. Une enveloppe dédiée de 100 millions d’euros sera mobilisée.

Par ailleurs, une mesure vise à encourager le contrat de performance énergétique (CPE). Lire notre article sur le sujet :

Performance énergétique : des modèles de contrats publics seront diffusés début 2012

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X