Logement

Sylvia Pinel veut quitter le gouvernement

Mots clés : Aménagement du territoire - Bâtiment d’habitation individuel - Gouvernement

La ministre du Logement Sylvia Pinel veut quitter le gouvernement « dans les prochaines semaines » pour se consacrer exclusivement à son poste de vice-présidente de la région Midi-Pyrénées Languedoc Roussillon. Elle devrait être en charge de l’aménagement du territoire, des technologies de l’information et de la communication (TIC), et des politiques contractuelles.

Elle ne sera pas une ministre cumularde. Sylvia Pinel, ministre du Logement et future vice-présidente du conseil régional Midi-Pyrénées Languedoc Roussillon, a annoncé aux caméras de France 3 Midi-Pyrénées qu’elle souhaitait quitter le gouvernement. « J’ai toujours dit pendant la campagne que je ferai le choix de la région et que je quitterai le gouvernement, rappelle la ministre. Je rencontrerai prochainement le président de la République et le Premier ministre. Je souhaite, dans les prochaines semaines ou dans les prochains mois, pouvoir quitter le gouvernement. » Sylvia Pinel devrait être en charge de l’aménagement du territoire, des TIC et des politiques contractuelles. Elle profiterait d’un remaniement (prévu en début d’année, lorsque l’état d’urgence aura pris fin) pour prendre la porte de sortie du gouvernement.

 

 

Sylvia Pinel avait pourtant préparé de nouveaux dossiers pour 2016. Invitée à clôturer le congrès de la FNAIM à Paris, Sylvia Pinel a annoncé vouloir lancer une mission de réflexion en début d’année visant à anticiper les évolutions induites par le numérique sur le secteur de l’immobilier. Interpellée par Jean-François Buet, président de la FNAIM, la ministre a également promis – mais du bout des lèvres cette fois-ci – un projet de loi visant à modifier la loi Hoguet sur les transactions immobilières et la gestion locative. La ministre ne devrait finalement pas mener ces projets à bien.

En charge du Logement depuis le mois d’avril 2014, Sylvia Pinel a succédé à Cécile Duflot, ministre du Logement mal-aimée des professionnels. Sylvia Pinel s’est attachée à la mise en œuvre de la loi Alur (par la publication de nombreux décrets d’application). Elle aura notamment élaboré le plan de relance du logement aux côtés du Premier ministre Manuel Valls, à la création du fonds national des aides à la pierre (Fnap) à destination du monde HLM, et à l’élargissement du prêt à taux zéro, bientôt accessible aux achats dans le neuf et dans l’ancien.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X