Entreprises de BTP

Sylvia Pinel précise la mission du nouveau monsieur numérique dans le bâtiment

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Gouvernement

Dans une lettre de mission datée du 24 juin, Sylvia Pinel, ministre du Logement, fixe une feuille de route  précise au nouveau monsieur numérique dans le bâtiment, Bertrand Delcambre. Objectif : créer les conditions d’un bâtiment numérique pour tous.

 

Lors de la présentation des mesures de relance de la construction,  le 25 juin (voir notre article), Sylvia Pinel a annoncé la nomination  de Bertrand Delcambre, président  du CSTB, comme ambassadeur du numérique dans le bâtiment (voir notre article). Dans une lettre datée de la veille, la ministre du Logement lui précise sa mission.  La feuille de route,  qui s’appuie sur les travaux  du groupe de travail n°4 de la démarche « Objectifs 500 000 » conduits par Alain Maugard (voir notre article), s’articule autour de trois points précis : le développement du BIM (Bâtiment et Informations Modélisées) « pour répondre conjointement à nos objectifs de qualité de la construction, de réduction des coûts mais aussi de gains de compétitivité pour les entreprises et artisans du bâtiment « , est-il indiqué dans la lettre de mission, le développement d’applications de formation ainsi que d’outils de préparation, d’auto-contrôle et de coordination de chantiers et la structuration progressive de catalogues virtuels de produits de construction par la normalisation.

« Face aux opportunités qu’offre le numérique pour le bâtiment et à la mobilisation des acteurs à porter eux-mêmes la modernisation du secteur, il est essentiel de structurer la démarche française pour évaluer les axes stratégiques de développement  et accompagner cette révolution dans le bâtiment qui sera porteuse de croissance pour des secteurs émergents de l’économie à très forte valeur ajoutée », précise Sylvia Pinel.
Plus précisément, il est demandé à Bertrand Delcambre « d’une part  de préciser l’état des lieux du savoir-faire français du numérique appliqué au bâtiment, ses forces, ses faiblesses et identifier d’autre part les axes stratégiques et opérationnels de développement à engager dans le but de permettre une généralisation du recours aux outils numériques par l’ensemble des acteurs dans le bâtiment à l’horizon de 2017. Cette mission… se veut préciser dans le détail les actions hiérarchisées par une feuille de route opérationnelle à déployer aux côtés des professionnels du bâtiment. L’objectif est de faire de la France un acteur référent du bâtiment numérique sur chacun des projets de construction et de rénovation, sur la scène européenne et internationale ».

Pour ce faire, Bertrand Delcambre pourra s’appuyer sur les réflexions des acteurs de la construction issues  de la concertation comme celles concernant les conditions, techniques et juridiques, permettant une généralisation du BIM sur chacun des chantiers, en neuf et en rénovation, ou encore le recours au numérique pour les règles de l’art des professionnels, par exemple le développement des calepins de chantiers numériques.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X