Aménagement

Sylvia Pinel engage la rédemption du périurbain

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Gouvernement

La ministre du Logement, de l’Egalité des territoires et de la Ruralité a annoncé le 12 novembre le lancement d’actions en faveur des zones d’habitation de la périphérie des centres urbains. Elle amorce ainsi une politique spécifique pour revaloriser des territoires souvent méprisés.

Il faut réhabiliter le périurbain. Le terme (*), aujourd’hui, sous-entend le plus souvent la ville qui s’étend sans limite et consomme du foncier, l’urbanisme tristement banal des lotissements sans oublier l’égoïsme évident de l’habitant qui veut sa maison et son jardin… bref, la « France moche », comme titrait, il y a quelques années déjà, le magazine « Télérama ». Et jusqu’ici, « les politiques publiques étaient plutôt axées sur la lutte contre l’étalement urbain, reconnaît-on dans l’entourage de Sylvia Pinel, la ministre du Logement, de l’Egalité des territoires et de la Ruralité. Mais on ne peut se cantonner à cela quand près d’un tiers des Français vivent dans ces territoires ». Le temps n’est donc plus au mépris et à la culpabilisation.

Si la préservation des terres, notamment agricoles, reste une priorité incontestée, pour la ministre, il faut aussi désormais se préoccuper de l’existant et tenir compte des modes de vie mais aussi des besoins des habitants du périurbain. A l’issue de la rencontre-débat « Vivre et habiter le périurbain, aujourd’hui et demain », organisée le 12 novembre à Paris, au Conseil économique social et environnemental (Cese), Sylvia Pinel a donc annoncé des actions en faveur de ces territoires.

 

« Lab du périurbain »

 

Alors que des chantiers ont déjà été lancés dans les espaces ruraux et au moment où l’architecte Frédéric Bonnet, de l’agence Obras, achève son rapport sur l’urbanisme dans les territoires ruraux et périurbains, la ministre considère en effet que des mesures doivent être spécifiquement engagées avec pour objectifs affichés d’améliorer la mixité, la cohésion et le vivre ensemble dans les zones de périphérie urbaine, mais aussi de tirer profit de leur potentiel, notamment en matière d’aménagement.

La première d’entre elles sera un outil de recensement des projets et initiatives mis en œuvre dans ces territoires. Ce « lab du périurbain » permettra ainsi un partage et une valorisation de ces actions. Sylvia Pinel entend aussi lancer, en 2016 des « ateliers de l’ingénierie périurbaine » qui permettront de réunir, pour des sites donnés, les différents acteurs privés ou publics, dont les collectivités territoriales, et de les faire bénéficier de l’expertise de l’Etat. Ces ateliers seront organisés sur la base du volontariat et feront sans doute l’objet d’un appel à candidatures.

 

Petit commerce

 

Par ailleurs, une mission sera lancée pour étudier les moyens de favoriser la réinstallation du petit commerce dans ces secteurs, et en particulier dans les centres-bourgs. Ce travail, qui sera mené en partenariat avec Martine Pinville, la secrétaire d’Etat au Commerce, vise d’ailleurs à répondre à l’une des préoccupations des habitants telles qu’elles se sont exprimées lors d’une enquête de terrain et ont été relayées dans un film d’une trentaine de minutes.

Dans ces témoignages, des hommes et des femmes expliquent leurs choix, celui de vivre dans une maison, au calme mais à proximité d’un grand centre et donc des lieux d’emplois et d’études. Mais ils y rappellent aussi leurs besoins notamment en matière de transport ou de services publics. Pour répondre à certaines de ces attentes, Sylvia Pinel a enfin annoncé que les territoires périurbains pourront bénéficier de mesures déjà engagées dans les zones rurales, tels que le déploiement des maisons de service au public ou l’appel à projets sur les mobilités.

 

(*) Définition : Sont considérées comme périurbaines les communes, aussi bien rurales qu’urbaines, qui sont situées à la périphérie d’une ville, mais à la condition qu’au moins 40 % de leurs habitants aient leur lieu de travail dans le périmètre global formé par le centre urbain et sa couronne.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X