Projets

Sur le plateau de Saclay, un nouveau projet de Sou Fujimoto

L’Ecole Polytechnique vient d’attribuer à l’architecte japonais Sou Fujimoto associé à Manal Rachdi et Nicolas Laisné la conception d’un bâtiment d’enseignements mutualisés de 10 000 m2. Un projet qui a séduit le jury par sa grande transparence et son ouverture sur le quartier.

L’Ecole Polytechnique a désigné Sou Fujimoto Architects, Manal Rachdi Oxo Architectes et Nicolas Laisné Associés lauréats du concours d’architecture pour la conception d’un bâtiment d’enseignements mutualisés sur le campus Paris-Saclay. Implanté à l’ouest du quartier de l’Ecole Polytechnique, à Palaiseau, il abritera, sur 10 000 m2, des programmes pédagogiques partagés entre six grandes écoles: l’X, l’Institut Mines Télécom, Agro Paris Tech, l’Ensta (Ecole nationale supérieure de techniques avancées), l’Ensae (Ecole nationale de la statistique et de l’administration économique) et l’Institut d’optique (IOGS). «Le projet a séduit par son ouverture sur le quartier, sa grande transparence et sa porosité avec un jeu sur les limites grâce à la présence de la toiture en débord, d’une grande façade vitrée et de végétation intérieure», précise le communiqué de presse.

Trois autres équipes étaient en lice: Atelier 2/3/4, Babin+Renaud, Chartier Dalix Architectes. Agé de 44 ans, l’architecte japonais, déjà associé à ces mêmes jeunes architectes qui ont fait leur classe avec Jean Nouvel, est notamment le concepteur de l’Arbre blanc, une tour de 17 étages à Montpellier.

Son nouveau projet sur le plateau de Saclay, qui a vocation à constituer un lieu emblématique de rapprochement et de rencontre, devrait ouvrir ses portes en septembre 2018. L’investissement s’élève à 32,5 millions d’euros. Ce programme s’inscrit dans un secteur déjà en plein chantier avec notamment l’extension des laboratoires de l’Ecole Polytechnique (architecte: Michel Rémon, en cours d’achèvement), la construction de l’Ensae, signée par l’agence CAB, dont la livraison est prévue pour la rentrée 2016 ou encore le début des travaux de la première résidence étudiante du campus urbain imaginée par les agences Bourbouze-Graindorge et 51N4E pour le compte de Résidences sociales de France (groupe 3F).

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X