Projets

Strasbourg choisit les architectes de la deuxième phase de son quartier d’affaires

Mots clés : Architecte - Matériel - Equipement de chantier - Urbanisme - aménagement urbain

Les agences parisiennes de Hubert Godet et Erik Giudice ont été retenues pour concevoir les lots 3 et 4 du quartier d’affaires international du Wacken, voisin du Parlement européen, chacune en association avec un cabinet régional. La Ville de Strasbourg a officialisé le choix mercredi soir au Simi, avec les promoteurs.

Les programmes concernés représentent un total de 20 500 m2 de bureaux, commerces, services et logements, conformément à la vocation mixte voulue par la municipalité pour ce site, derrière son appellation plus restrictive de quartier d’affaires. Ils forment la seconde des trois phases du projet d’ensemble qui entend créer une offre de tertiaire supérieur à proximité immédiate des institutions européennes siégeant à Strasbourg: Parlement européen, Conseil de l’Europe, Cour européenne des droits de l’Homme, etc. Leur construction doit débuter durant le second semestre 2017.

Confié à Nexity, le lot 3 déploiera 4 700 m2 de bureaux et 400 m2 de commerces ou services conçus par Hubert Godet Architecte, ainsi que 5 200 m2 de logements dans un immeuble de 15 étages que dessine le Mulhousien DeA architectes dont le dirigeant Guillaume Delemazure a été formé chez Herzog & de Meuron. Le jury a été séduit par la «distance respectueuse» entre les fonctions d’habitat et tertiaires, «gages d’une cohabitation harmonieuse» et par «les nombreux espaces de convivialité envisagés (terrasses privatives, vergers, aires de jeux, réseau de placettes, etc.)», indique la Ville.

Pour le lot 4 du tandem Groupe Lazard et Bouygues Immobilier, Erik Giudice Architects (EGA) concevra les 5 750 m2 de bureaux et les 550 m2 de commerces/services, tandis que l’agence strasbourgeoise 120GR fondée par Yannick Grosse a été chargée des 3 870 m2 de logements en un plot R +5 et une tour de 15 étages. «L’immeuble de bureaux offre une façade verrière dynamique jouant sur la transparence. Il sera raccordé au bâtiment de logements, agrémenté de loggias et terrasses spacieuses, par un îlot central, paysager et ouvert», commente la municipalité.

 

Un cinquième lot en consultation début 2017

 

EGA est déjà le mandataire de l’équipe de maîtrise d’œuvre urbaine de l’ensemble du quartier qui prévoit 75 000 m2 mixtes et réserve 30 000 m2 supplémentaires aux extensions possibles des institutions européennes. Les deux premiers lots ont pour promoteurs LinkCity et Altaréa-Cogedim sur un total de 34 000 m2 de bureaux et logements, dessinés par les Alsaciens AEA et Oslo architectes. Bouygues Bâtiment Nord-Est en a démarré au printemps dernier le chantier pour l’accueil, s’agissant des surfaces tertiaires, du siège français d’Adidas et une filiale informatique du Crédit mutuel, Euro-Information.

Le cinquième et dernier lot engagera en janvier prochain la consultation de ses promoteurs. Il se composera de 8 900 m2 de bureaux/commerces et 11 000 m2 d’hôtellerie.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X